Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Rugby

Tournoi des Six Nations : le Toulousain Romain Ntamack titularisé au centre

mercredi 30 janvier 2019 à 11:04 Par Simon Cardona, France Bleu Occitanie

Pour sa première convocation avec le XV de France, le trois-quarts centre toulousain Romain Ntamack sera titulaire face au pays de Galles vendredi au Stade de France.

Romain Ntamack lors d'un entrainement des Barbarians, réserve de l'équipe de France
Romain Ntamack lors d'un entrainement des Barbarians, réserve de l'équipe de France © Maxppp - Bonnaud Guillaume

Toulouse, France

À seulement 19 ans, le Toulousain Romain Ntamack sera titulaire vendredi soir pour le match d'ouverture du Tournoi des Six Nations face au pays de Galles. Il a été préféré à Mathieu Bastareaud.

Le choix fort de Jacques Brunel

En plus de Romain Ntamack, Maxime Médard (aile) et Yoann Huget (arrière) vont aussi commencer la rencontre face aux Gallois. Mais la titularisation des deux Toulousains expérimentés est moins surprenante que celle de Ntamack. Jacques Brunel a donc choisi d'aligner d'entrée le champion du monde des moins de 20 ans plutôt que le vice-capitaine du XV de France Mathieu Bastareaud

Le Toulonnais assistera à ce premier match des Six Nations depuis les tribunes. Le sélectionneur de l'équipe de France a donc fait le choix de la vitesse de jeu. "Un choix logique, analyse Philippe Gleyze, le consultant rugby de France Bleu Occitanie. C'est une composition équilibrée sur toutes les lignes. Par exemple au centre avec Wesley Fofana qui est un puncheur, aligné à côté de Romain Ntamack : un 5/8e, un deuxième 10 capable de menacer par le pied, de perforer.... Des atouts dans l'alternance du jeu qui seront nécessaires pour faire s'ouvrir une défense galloise qu'on sait particulièrement étanche."

"Moi aussi j'avais commencé contre les Gallois" - Émile Ntamack

Émile Ntamack, son père, avait lui aussi entamé sa carrière avec le XV de France face au pays de Galles. Il avait été aligné à l'aile, samedi 19 février 1994. "C'est une bonne nouvelle pour le fiston. C'est quand même rigolo, c'est dans les mêmes conditions, même s'il commence beaucoup plus jeune (Émile avait 23 ans) et le contexte est un peu différent. Pas facile aujourd'hui, un match avec beaucoup de pression parce que c'est un match à la maison. Mais quand c'est l'heure, il faut se lancer et puis c'est tout. Mon conseil c'est toujours le même : prendre du plaisir dans ce qu'il fait."

Le talonneur Julien Marchand est le quatrième Toulousain appelé pour le match face au pays de Galles. Il commencera la rencontre sur le banc. France - pays de Galles, coup d'envoi vendredi 1er février à 21h.

Pas d'Antoine Dupont 

Antoine Dupont, Thomas Ramos et Dorian Aldegheri, eux aussi appelés dans le groupe des 31 Bleus pour le Six Nations, ne joueront pas face aux Gallois. Le demi de mêlée Baptiste Serin a été préféré à Antoine Dupont.