Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tournoi des Six Nations : résultats, classement et calendrier du XV de France

Tournoi des Six Nations : le XV de France affronte l'Ecosse pour le titre (21h)

Ce vendredi (21h) le XV de France affronte l'Ecosse et peut espérer remporter son premier Tournoi des Six Nations depuis 2010. Mais la tâche ne sera pas simple : les Bleus doivent inscrire au moins quatre essais et s'imposer avec 21 points d'écart.

Le XV de France affronte l'Ecosse et peut remporter le Tournoi des Six Nations en cas de victoire
Le XV de France affronte l'Ecosse et peut remporter le Tournoi des Six Nations en cas de victoire © AFP - FRANCK FIFE

Après nous avoir fait vibrer samedi dernier lors d'un match renversant face au pays de Galles (victoire 32-30), le XV de France peut encore faire grimper l'intensité d'un cran ce vendredi. Les Bleus affrontent l'Ecosse au Stade de France (21h) avec le titre au bout des 80 minutes. Les Français peuvent remporter leur premier Tournoi des Six Nations depuis 2010, le dix-huitième de leur histoire. 

Mais il ne suffit pas que la France remporte son match pour être sacrée. Pour doubler le pays de Galles, toujours en tête du classement, les Bleus doivent inscrire quatre essais, un point de bonus offensif et 21 points d'écart. Autre solution, marquer six essais et "seulement" 20 points d'écart. Face à la meilleure défense du Tournoi (7 essais concédés, 68 points encaissés en quatre matchs), "c'est évidemment faisable mais ce ne sera pas facile", prédit Fabien Pelous, un des deux Français avec Olivier Magne, à avoir remporté quatre Grands Chelems (1997, 1998, 2002, 2004). 

Un sacré défi pour les hommes de Fabien Galthié. Dans l'histoire de la compétition, un tel écart en faveur des Français face à l'Ecosse est arrivé à huit reprises, notamment lors de l'édition 2007 avec un succès 46-19, six essais marqués, synonyme de titre de justesse devant l'Irlande. A l'époque, les Bleus de Bernard Laporte, avec le manager actuel Raphaël Ibanez dans le rôle du capitaine, avaient remporté le Tournoi, en perdant une seule rencontre, en Angleterre (26-18), et devaient absolument s'imposer largement lors du dernier match pour être sacrés. 

Se méfier de l'Ecosse

Si l'Ecosse ne peut plus prétendre au titre, elle peut toujours espérer, en cas de victoire, grimper à la deuxième place du classement, ce qui serait son meilleur classement depuis le titre de 1999. Pour François Trinh-Duc, ouvreur titulaire lors du Grand Chelem de 2010, "l'erreur serait de se focaliser sur cette différence de points. Au vu des prestations, de la qualité des joueurs et de l'état d'esprit, ils en sont plus que capables". Une analyse que partage le sélectionneur Fabien Galthié : "L'enjeu est d'être performant et de gagner le match. Le reste, cela viendra en fonction du scénario et de la construction du match". 

Un scénario qui sera influencé par le fantasque Finn Russell, redoutable ouvreur Ecossais. Et l'une des clés du match sera la capacité des Français à maîtriser le joueur. "C'est un très bon attaquant. On croit qu'il ne prépare pas ses matchs et qu'il est sur de l'impro pendant 80 minutes, mais c'est quelqu'un qui utilise beaucoup la vidéo, donc qui saura déceler les quelques failles de l'équipe de France s'il y en a. Et de les exploiter. Le secret, c'est de lui mettre la pression et de ne pas le lâcher" glisse Trinh-Duc, coéquipier de l'Ecossais au Racing 92. 

"Il est capable de jouer rapidement et il n'aura aucune pression, ce qui lui permet souvent de tenter des choses extraordinaires. Donc il faudra garder un oeil sur lui parce qu'il peut faire jouer autour de lui et faire la différence par un exploit" ajoute-t-il.

Ntamack et Le Roux de retour 

Pour conquérir le titre, Fabien Galthié pourra compter sur le retour de deux valeurs sûres du XV de France. L'ouvreur Romain Ntamack et le deuxième ligne Bernard Le Roux sont de retour après avoir raté plusieurs matchs pour blessure. Le sélectionneur a également choisi Gaël Fickou, habituel centre, comme ailier et Swan Rebbaj sera titulaire pour la première fois. Il vient suppléer en deuxième ligne Paul Willemse, suspendu pour deux semaines après son carton rouge contre les Gallois. 

"Les années précédentes, on a eu beaucoup de difficulté à gagner les matchs. On a pas mal perdu, ça n'a pas été simple. Aujourd'hui, on gagne de nouveau, on a un titre à aller chercher et on va se donner à fond pour le ramener à la maison. Ca serait énorme" a déclaré Gaël Fickou, qui fête son 27e anniversaire ce vendredi. 

"Les jeunes joueurs ont conscience que ça fait dix ans qu'on ne gagne pas. Ils savent que ce serait quelque chose de grand. Moi d'autant plus parce que j'ai mangé le mauvais pain avec l'ancienne génération... Ca fait tellement longtemps que tout le monde attend ça. Mais il ne faudra pas tout mélanger : on se concentre d'abord sur la victoire. Après, au fur et à mesure, si on peut aller chercher le titre, on ira sans hésiter" a ajouté  le plus expérimenté des Bleus de 2021. 

1ère journée 

Italie 10 - 50 France, le samedi 6 février    
Angleterre 6 - 11 Ecosse, le samedi 6 février    
Galles 21 - 16 Irlande, le dimanche 7 février

2e journée 

Angleterre 41 - 18 Italie, le samedi 13 février
Ecosse 24 - 25 Galles, le samedi 13 février
Irlande 13 - 15 France, le dimanche 14 février

3e journée

Italie 10 - 48 Irlande, le samedi 27 février
Galles 40 - 24 Angleterre, le samedi 27 février
France - Ecosse, reporté le 26 mars à 21h

4e journée 

Italie 7 - 48 Galles, le samedi 13 mars
Angleterre 23 - 20 France, le samedi 13 mars
Ecosse 24 - 27 Irlande, le dimanche 14 mars 

5e journée

Ecosse 52 - 10 Italie, le samedi 20 mars
Irlande 32 - 18 Angleterre, le samedi 20 mars
France 32 - 30 Galles, le samedi 20 mars

Le classement à l'issue de la 5e journée

La France a un match en retard, contre l'Ecosse.

Classement :            Pts - J - G - N - P - dif - Bon 
1. Pays de Galles  20 - 5 - 4 - 0 - 1 - +61 - 4 
2. Irlande                15 - 5 - 3 - 0 - 2 - +48 - 3 
3. France                15 - 4 - 3 - 0 - 1 - +41  - 3 
4. Ecosse                11 - 4 - 2 - 0 - 2 - +43 - 3
5. Angleterre           10 - 5 - 2 - 0 - 3 -    -9 - 2
6. Italie                     0 - 5 - 0 - 0 - 5 - -184 - 0

► Notre dossier Tournoi des Six Nations

Choix de la station

À venir dansDanssecondess