Rugby

UBB - Émile Ntamack : "On va traîner longtemps cette contre-performance"

Par Damien Gozioso, France Bleu Gironde jeudi 29 décembre 2016 à 4:10

L'entraîneur des 3/4 girondins reconnait que l'UBB a commis trop d'approximation face à Pau.
L'entraîneur des 3/4 girondins reconnait que l'UBB a commis trop d'approximation face à Pau. © Radio France - Justine Hamon

Moins d'une semaine après la défaite surprise à domicile face à Pau, l'Union Bordeaux-Bègles se tourne déjà vers Lyon où elle se rendra vendredi soir (20h45). Pas beaucoup de temps donc pour ressasser explique l'entraîneur des 3/4 Émile Ntamack.

France Bleu Gironde : Vous avez coupé quelques jours pour Noël, cela a permis de se laver la tête après la défaite à domicile contre Pau ?

Émile Ntamack : Je ne sais pas si "se laver la tête" c'est vraiment le bon mot... De toute façon on va traîner pendant longtemps cette contre-performance. Mais ce qui est fait est fait, on ne pourra jamais le rattraper. Il faut donc regarder devant, on a un match difficile face à Lyon qu'il faut préparer au mieux.

À froid, comment analysez-vous la défaite ?

Nous avons commis de nombreuses erreurs, même si Pau a bien joué le coup. On a pas su se mettre à l'abri même si on a senti qu'on avait les arguments pour être supérieurs mais on a pas su les mettre en place. Des mauvais choix aussi et une approximation dans l'occupation du terrain... On est toujours resté à portée et Pau a su trouver des failles.

Il faut garder la tête froide mais ne pas faire abstraction des manques du week-end dernier". — Émile Ntamack, entraîneur des 3/4 de l'UBB.

Cela remet en cause certaines choses ?

Tout et rien... Quand on perd on remet tout en question. Mais malgré tout il faut être lucide pour dire que le parcours jusque-là a été plutôt productif dans ce qu'on a mis en place. Donc tout ne doit pas être si mauvais que ça... Il faut garder la tête froide mais ne pas faire abstraction des manques du week-end dernier.

Vous attendez une réaction d'orgueil à Lyon ?

On s'attend surtout à un gros match ! Ils sont dans le même état que nous, ils bataillent... Ils comprennent qu'on a été échaudé avec une défaite à la maison et qu'on va essayer de se rattraper. Eux ne veulent pas connaitre la même chose donc ce n'est pas un piège mais disons qu'on sait dans quelles circonstances on va à Lyon, cela va être extrêmement dur, mais le but c'est que cela le soit aussi pour eux. En tout cas on veut voir un contenu, des joueurs bagarreurs, plus précis dans ce qu'on met en place.

Émile Ntamack s'attend à un rude combat face au Lou. - Radio France
Émile Ntamack s'attend à un rude combat face au Lou. © Radio France - Justine Hamon