Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Challenge Cup - UBB : Maxime Lucu dans l'ascenseur

-
Par , France Bleu Gironde

Auteur d'un match plein face à Edimbourg (32-17) samedi, la veille de ses 27 ans, le demi de mêlée de l'Union Bordeaux-Bègles a dignement fêté sa première convocation chez les Bleus. Et veut aller encore plus haut.

Maxime Lucu a bien mérité un tour d'honneur.
Maxime Lucu a bien mérité un tour d'honneur. © Radio France - Justine Hamon

Bordeaux, France

Maxime Lucu va pouvoir goûter à un dimanche de repos bien mérité. "Quelle belle semaine ! Même si elle a été un peu longue. Mais ce sont des semaines qu'on a envie de vivre quand on joue au rugby."

Après 80 minutes intenses face à Edimbourg et un détour par la bodega du stade Chaban-Delmas, l'ancien Biarrot se pose face aux micros et savoure. 

Demain je peux m'écrouler et ne rien vivre derrière. J'ai envie de continuer mon ascension et je sais que j'en ai encore.

Quelques jours avant l'annonce de la liste des 42, son nom avait commencé à circuler et c'est, sans trop y croire, qu'il a reçu mercredi le coup de fil de Fabien Galthié. "Des annonces comme ça, j'ai toujours cru que c'était pour les autres" glisse-t-il reconnaissant que sa convocation récompensait "beaucoup de travail derrière" et devait aussi à la "visibilité" dont bénéficient les joueurs de l'UBB, actuelle leader du Top 14 et invaincue toutes compétitions confondues depuis dix matches.

Maxime Lucu savoure après une première partie de saison réussie. - Radio France
Maxime Lucu savoure après une première partie de saison réussie. © Radio France - Justine Hamon

Après avoir longtemps hésité à quitter le cocon du BO et de la Pro D2, il se félicite aujourd'hui d'avoir posé ses crampons en Gironde. "Je prends du plaisir à chaque entraînement. Je découvre un club qui est sain, qui bosse énormément bien. Je suis content de me battre pour ce club là. Je donne tout, ça va vite c'est sûr. Je suis content d'avoir fait ce choix là."

En six mois, le Luzien a su prendre sa place et ses responsabilités dans le collectif (seize feuilles de match dont dix titularisations) et ne s'interdit pas de progresser. "Demain je peux m'écrouler et ne rien vivre derrière. J'ai envie de continuer mon ascension et je sais que j'en ai encore."

Le duo de Saint-Pée

Exempté, comme les quatre autres internationaux de l'équipe, du déplacement de samedi aux Wasps, Maxime Lucu va pouvoir récupérer d'une demi-saison à haute intensité avant de découvrir, à Nice le 19 janvier, le XV de France et de retrouver son pote Charles Ollivon avec qui il a débuté le rugby à Saint-Pée-sur-Nivelle au Pays Basque. 

"On se tient au courant, on se retrouve souvent dans notre village. Retrouver Charles, c'est une fierté. Qui nous aurait dit qu'on serait là quinze ou vingt ans après ? C'est beau. Il faut profiter de ces moments là. Peu importe qu'il y ait une sélection ou pas. Se retrouver en stage ensemble c'est déjà magnifique."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu