Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

UBB : Metuisela Talebula se fait désirer

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Ceux qui espéraient le voir ce jeudi reprendre l'entraînement avec l'Union Bordeaux-Bègles ont fait le déplacement pour rien. Malgré l'élimination des Fidji en Coupe du monde, Metuisela Talebula a décidé de rester en Angleterre, au moins jusqu'à dimanche. De quoi irriter les dirigeants de l'UBB.

Metuisela Talebula
Metuisela Talebula © Radio France

Reprendre l'entrainement avec son club ou rester dans une capitale européenne avec ses amis ? Metuisela Talebula a opté pour la seconde option. Sa Coupe du monde terminée avec les Fidji (4emes de la "poule de la mort" derrière l'Australie, le Pays de Galles et l'Angleterre), celui qui peut jouer à l'aile ou à l'arrière s'était entendu avec son club pour être de retour à l'entraînement ce jeudi matin. L'UBB avait même réservé son billet d'avion mercredi soir. Raté, puisque le joueur a finalement décidé de rester à Londres avec ses amis au moins jusqu'à dimanche. Une décision que Talebula a pris seul, sans en parler à son agent ni aux dirigeants de l'Union.

Talebula automatiquement absent contre Agen le 16 octobre prochain

Avant d'éventuelles sanctions individuelles, la première conséquence de ce retard, c'est que Metuisela Talebula ne pourra pas jouer le prochain match de Top14 à Agen, le vendredi 16 octobre. En effet, selon une convention signée entre d'un côté la LNR, la FFR et de l'autre le World Rugby, un joueur ayant disputé la Coupe du monde ne peut jouer avec son club que sept jours après son retour. S'il revient dimanche, le Fidjien n'en aura passé que cinq avec ses coéquipiers de l'UBB. Insuffisant pour être qualifié face à Agen. Est-ce que cela remet en cause l'avenir du joueur au sein du club ? Une chose est sûre, le contrat de Metuisela Talebula se termine à la fin de la saison et un tel évènement n'est pas propice à des discussions sereines.

Trois questions à Laurent Marti, président de l'UBB

France Bleu : Laurent Marti, que se passe-t-il avec Metuisela Talebula ?

Laurent Marti : Nous avons été les premiers surpris. "Met" était d'accord pour rentrer mercredi soir et être à l'entrainement ce jeudi et finalement, son agent nous a appelé hier (mercredi) pour nous dire que Talebula l'avait prévenu qu'il comptait rester avec l'équipe fidjienne jusqu'à dimanche, à Londres. C'est quelque chose que l'on n'accepte pas du tout et que l'on regrette profondément.

On ne l'accepte pas. Je vais lui rappeler qu'il n'est pas une star.

Laurent Marti

Quelle réflexion avez-vous par rapport à cette situation ?

La réflexion, c'est de rappeler à "Met" (et je lui ai déjà dit par écrit et je lui redirai quand il viendra) qu'il n'est pas une star. Le club a besoin de lui, le club le paie depuis le premier juillet alors même qu'il est avec l'équipe des Fidji, ce que nous respectons et ce que nous encourageons. Pour autant, c'est lui qui ne respecte pas le club en n'étant pas à sa disposition.

Est-ce que des sanctions sont envisagées ?

Il va rentrer. On va lui dire ce qu'on a à lui dire et puis on verra comment ça évolue. C'est un joueur très talentueux mais il n'est pas question dans ce club de laisser faire certaines choses que je vois ailleurs.

Choix de la station

France Bleu