Rugby

Ugo Mola : "Ce match contre les Saracens, un vrai casse-tête"

Par Jérémy Marillier, France Bleu Toulouse jeudi 21 janvier 2016 à 18:10

Ugo Mola, entraîneur du Stade Toulousain
Ugo Mola, entraîneur du Stade Toulousain © Radio France

Garder son honneur face à l'une des meilleures équipes européennes mais surtout, se préserver pour les prochaines joutes de Top14 : voila ce qui anime le Stade Toulousain avant son dernier match de Coupe d'Europe face aux Saracens, à Ernest-Wallon. Bezy, Picamoles et Maestri sont laissés au repos.

Ugo Mola est impatient, en cette fin de semaine. Impatient d'être à samedi et de voir sa montre afficher "15h30". Cela voudra dire que la Coupe d'Europe sera terminée, derrière lui, que l'entraîneur du Stade Toulousain, son staff et ses joueurs pourront se consacrer exclusivement au Top14. Une campagne européenne où le Stade Toulousain n'aura pas brillé, mais que les Rouges et Noirs veulent quitter en passant un véritable test face aux Saracens, peut-être la meilleure équipe européenne à l'heure actuelle.

France Bleu Toulouse : Comment abordez-vous ce match contre les Saracens, le dernier de votre campagne européenne ?

Ugo Mola : On est bien content que la Coupe d’Europe se termine, au regard de nos performances et de notre parcours dans cette compétition. Il va falloir rapidement se reconcentrer sur le championnat où l’on va avoir deux mois particuliers. On va devoir courber l’échine pour passer cet orage-là sans une partie de nos forces vives (7 Toulousains retenus avec le XV de France, ndlr). D’abord, on se doit de bien terminer cette Coupe d’Europe contre les Saracens. On le doit à nos supporters et à l’ensemble du club avant de basculer très rapidement sur le championnat.

On ne va pas s'auto-flageller pendant des mois. Ugo Mola

Cette Coupe d'Europe, vous la mettrez de côté dès la fin du match contre les Saracens ?

On ne va pas s’auto-flageller pendant des mois. Cette Coupe d’Europe, elle sera derrière nous dès la fin du match contre les Saracens. On tirera les conclusions de nos manquements dans cette compétition et on se concentrera rapidement sur la rencontre contre Pau. Une période de huit matchs va démarrer après la trêve, des rencontres capitales pour le classement final du Top 14. On a laissé quelques points en cours de route, j’espère qu’on ne le regrettera pas en fin de saison.

Une élimination précoce, plusieurs joueurs tout juste appelés en Equipe de France : est-ce un vrai casse-tête de préparer ce match contre les Saracens ?

Vu le contexte, préparer un match contre cette équipe des Saracens, c’est un vrai casse-tête. Nos amis anglais forment sans doute la meilleure équipe européenne. Depuis le début de saison, ils n’ont perdu qu’un match (et encore dans les derniers instants) contre les Harlequins. C’est une équipe redoutable qui depuis 3-4 ans a mis en place un projet qui porte ses fruits. Pour nous, ce sera un test important pour voir comment on peut se sortir de la pression anglaise. Les Saracens ne jouent pas le plus beau des rugbys mais ils sont d’une rare efficacité. A nous, avec un groupe remanié, de nous sortir de cette étreinte-là. Ce sera un test sur notre comportement, sur nos attitudes et sur notre rugby. Ce que je ne maitrise pas, malheureusement, c’est l’intérêt que l’on portera à cette rencontre.

Un groupe encore une fois remanié, priorité au Top 14

Pour ce dernier match de Coupe d'Europe face aux Saracens, Ugo Mola fait une nouvelle fois tourner son effectif. Six changements sont effectués par rapport au dernier match, à Oyonnax. Aldegheri, Steenkamp, Camara, Harinordoquy, Fickou, Fritz et Médard font leur retour. Dans l'autre sens, Cros, Kunatani, Kakovin, Marchand, Matanavou et Poi sont laissés au repos. Les internationaux Bézy, Picamoles et Maestri restent quant à eux ménagés.

Le groupe du Stade Toulousain : Aldegheri, Baille, Steenkamp, Muller, Tialata, Flynn, Tolofua, Albacete, Millo-Chluski, Tekori, Dusautoir, Camara, Galan, Harinordoquy, Lamboley, Doussain, Mélé, McAlister, Flood, Fickou, Fritz, Clerc, Medard, Perez, Poitrenaud.

Stade Toulousain - Saracens, coup d'envoi ce samedi à 14h, à suivre en direct et en intégralité sur France Bleu Toulouse.