Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Une année de rugby (hors pelouse) à Toulouse en 10 images fortes

-
Par , France Bleu Occitanie

Ces images vous ont touché, indigné, fait sourire ou fredonner. Du Brennus au coup de gueule de Didier Lacroix en passant par le soulagement de Guy Novès en sortant des prud'hommes, France Bleu Occitanie vous remémore cette année 2019 de rugby à Toulouse en photos et vidéos.

Thomas Ramos, très très ému. Le Stade Toulousain vient décrocher le Brennus au Stade de France.
Thomas Ramos, très très ému. Le Stade Toulousain vient décrocher le Brennus au Stade de France. © Radio France - Julien Balidas

Toulouse, France

Il n'y a pas que sur le terrain qu'il y a de l'action ! La preuve en images.

1- Les larmes de Thomas Ramos 

C’est "énorme". Le 15 juin, le Stade Toulousain est sacré champion de France. Thomas Ramos, est très ému, ému à en pleurer ! "Depuis petit, je rêve de ça. J’ai fait un peu de sacrifices quand j’étais un peu plus jeune. Je suis parti de chez moi assez tôt. Je suis parti me mettre en danger à Colomiers, parce que j’avais pas la place au stade Toulousain. Et voilà, arrivé là, j’en suis très fier." L’arrière international vient d’ailleurs de signer pour deux saisons supplémentaires à Toulouse.

2 - Le "Chasseur"dans les vestiaires

Rebelotte ! Tout le monde se souvient de cette scène mémorable après le Brennus de 2008 remporté face à Clermont. Un William Servat reprenant Le Chasseur de Michel Delpech. Il a récidivé cette année, dans les vestiaires du Stade de France, et ça vous a bien plu !

3 - Les "yeux d’Emilie" à Paris

La veille du jour J, les supporters du Stade étaient dans les rues de Paris, avant de rejoindre le stade de France, fredonnant sous le soleil le refrain de Joe Dassin en mode bandas : "Moi, j'avais le soleil Jour et nuit dans les yeux d'Émilie. Je réchauffais ma vie à son sourire"

4 - Une place du Capitole rouge et noire de monde

Le lendemain de la victoire, le 16 juin, les joueurs célèbrent leur victoire avec la foule. Ambiance de liesse et de fierté.

5 - La tournée des bars… en petit train

Le bouclier de Brennus sous le bras, le lundi, les joueurs du Stade ont fêté ça dans leur ville, surprenant les Toulousains et les touristes assis tranquillement en terrasse.

6 - Le Brennus au milieu du jardin 

Et quelques mois plus tard, au creux de l’été, voilà le Bouclier de Brennus qui déserte les locaux du Stade Toulousain pour aller rendre visite à une famille de Fenouillet. Elle était l’heureuse gagnante d’un concours photo diffusé sur la page Facebook du Top 14 par la Ligue Nationale de Rugby.

7 - L’énorme coup de gueule de Didier Lacroix

Mais l’année 2019 ne se résume (malheureusement) pas qu’à la victoire du 15 juin. Quelques mois auparavant, le président du Stade Toulousain Didier Lacroix pousse un énorme coup de gueule : "Pour des raisons télévisuelles, audiovisuelles, on ne laisse pas nos propres joueurs, notre public, nos présidents, être dans les tribunes pour France Ecosse, à un moment où c’est difficile. " Pour lui, les clubs français ne doivent pas jouer le même jour que le XV de France.

8 - La mobilisation du monde du rugby pour aider Laure à trouver un donneur de moëlle osseuse

En juin, la Toulousaine Laure Vitou, 35 ans, directrice de Provale, le syndicat des joueurs de rugby, lance un appel. Pour guérir de sa leucémie, elle a besoin d’un don de moëlle osseuse. Son mari Thibault, des joueurs comme Vincent Clerc, Guilhem Guirado ou Maxime Médard et le syndicat se mobilisent sur les réseaux.

9 - Guy Novès sort du Conseil des Prudhommes satisfait 

L’ancien sélectionneur Guy Novès se dit "satisfait" à la sortie du Conseil de Prud'hommes le 8 avril, après 15 mois de procédure. "La faute grave n'y est pas. Cela fait de nombreux mois que j'étais renfermé sur moi-même. C'est dur d'avoir eu à subir ce genre d'accusations." Guy Novès, licencié par la Fédération Française de rugby le 27 décembre 2017 pour faute grave, avait engagé une procédure en justice pour dénoncer le caractère abusif de cette éviction. Il réclamait 2,9 millions. La FFR a été condamnée à payer 1,008 millions.

10 - Les pronos de Novès pendant la Coupe du Monde

Interviewé par France Bleu Occitanie à la veille du match contre l’Argentine, l’ancien sélectionneur est serein : la France passera. Et c’est bien ce qui s’est passé, mais avec un peu plus de difficulté qu’escompté : 23 à 21 !

► ET AUSSI : Retrouvez toute l'actualité du Top 14 sur francebleu.fr

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu