Rugby

Top 14 de rugby : une courte mais précieuse victoire pour l'UBB face à La Rochelle

Par Jérémy Marillier, France Bleu Gironde samedi 31 octobre 2015 à 17:17

Le tour d'honneur des vainqueurs
Le tour d'honneur des vainqueurs © Radio France - yves maugue

Lors de la 7e journée de Top 14, l'Union Bordeaux-Bègles s'est imposée dans la douleur face à La Rochelle (21-16). Une troisième victoire de rang qui permet à l'UBB d'intégrer le Top6.

Il flottait comme un air de "déjà-vu" en ce samedi après-midi, dans les tribunes de Chaban-Delmas. L'impression de revoir le même match que la semaine dernière, contre le Stade Toulousain (victoire 12 à 10). Encore une fois, l'UBB s'est imposé dans la douleur. Encore une fois, l'UBB s'est imposé en inscrivant l'ensemble de ses points au pied (4 pénalités de Baptiste Serin, 3 de Lionel Beauxis) et encore une fois, l'UBB a su résister face aux assauts adverses.

L'UBB dans les six premiers

Le Stade Rochelais restait sur trois victoires en terre girondine. Les joueurs de l'UBB ont mis fin à cette anomalie lors d'une rencontre où le rythme a parfois manqué. Alors que l'Union rentre aux vestiaires avec un maigre avantage (9-6), les Rochelais passent à la vitesse supérieure en début de seconde mi-temps. Sur l'un de leurs temps-fort, l'ailier Murimurivalu inscrit le seul essai de la rencontre (62e). Le Stade Rochelais mène alors de quatre points (12-16) mais petit à petit, le travail de sape des avants de l'UBB fait la différence. Patrick Toetu, Jean-Baptiste Poux et Clément Maynadier martyrise la première ligne adverse et Lionel Beauxis (de retour de blessure) ne se fait prier pour les punir avec trois pénalités, la dernière en toute fin de match (21-16, 79e).

Aucun essai depuis 216 minutes

L'UBB décroche face à La Rochelle son troisième succès d'affilée en Top14, un sans-faute depuis la trêve internationale qui lui permet de remonter provisoirement à la cinquième place. L'Union a encore une fois prouvé sa solidité défensive mais devra revoir et corriger son efficacité offensive. Il faut remonter à la 24eme minute du match contre Agen pour retrouver la trace du dernier essai inscrit par les hommes de Raphael Ibanez, soit 216 minutes. Voilà le chantier auquel vont devoir s'atteler les Béglo-Bordelais dans les prochains jours et avant le prochain déplacement à Brive, l'une des surprises de ce début de saison.

Les résultats de la 7eme journée de Top14 ici

Le classement du Top14 ici