Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

USAP : le choix du cœur pour Pierre Reynaud

-
Par , France Bleu Roussillon

Pierre Reynaud a signé un contrat de deux ans avec l'USAP. Le jeune troisième ligne, formé au RACC (Cerdagne Capçir), a choisi de rester à l'USAP malgré la concurrence. Le cœur a ses raisons...

Pierre Reynaud, lors du dernier match de l'USAP cette saison à Toulouse
Pierre Reynaud, lors du dernier match de l'USAP cette saison à Toulouse - Zebulon Nog

Perpignan, France

À 23 ans, Pierre Reynaud a donc finalement fait le choix de rester à l'USAP.  Le champion de France espoirs aurait pu partir pour jouer plus, il fait le pari de rester "chez lui" pour tenter de s'imposer.

Après avoir hésité, comme il l'avait confié à France Bleu Roussillon, il a finalement fait le choix du cœur : "Il y avait bien évidemment beaucoup de choses à mettre dans la balance des deux côtés. Le groupe, déjà, a été une grosse motivation. J'avais envie de continuer avec beaucoup de joueurs comme Karl (Chateau) ou encore John (Jonathan Bousquet). C'est un vrai groupe avec une belle mentalité qui donne envie de rester. J'ai envie de continuer d'apprendre avec ces gens-là humainement et rugbystiquement. 

J'ai beaucoup d'affinités avec Perry (Freshwater), même s'il ne parle pas beaucoup, son regard en dit toujours long et j'ai beaucoup à apprendre de lui.  Le public est une réelle motivation aussi, j'ai pu voir lors de matchs compliqués pour nous qu'il ne lâchait pas. Ces choses-là je ne les retrouverais pas ailleurs, c'est précieux dans le rugby et j'ai toujours joué pour ça. J'ai la chance de trouver tout ça dans le club où j'ai grandi donc forcément le choix de rester était une évidence."

"À moi de devenir le meilleur pour jouer le plus possible".

Formé au RACC (Cerdagne Capçir), Pierre Reynaud a franchi les étapes en jeunes à l'USAP. Il a disputé son premier match en pro lors de la saison 2017 - 2018. Cette saison, Il a participé au challenge européen (5 titularisations) et a profité de quelques blessures pour apparaître sur les feuilles de match en Top 14  (9 au total). Ses bonnes prestations lui ont valu d'enchaîner les titularisations (5 au total en Top 14). 

La saison prochaine, l'USAP sera un étage en dessous, une aubaine logiquement pour les jeunes afin de gagner du temps de jeu. Pierre Reynaud aura pourtant fort à faire avec du beau monde à ses côtés au poste de troisième ligne. L'USAP ne manquera pas de forces vives puisqu'aux Mamea, Faleafa, Chateau, Brazo, Eru,...  se sont rajoutés  Chouly et Faasalele.  : "J'ai beaucoup parlé avec les entraîneurs. Ils m'ont assuré de me donner du temps de jeu dès que possible, en me disant aussi bien sûr que c'était à moi de faire la maximum pour en gratter. A moi d'être le meilleur, le plus travailleur, d'être là où les autres ne sont pas pour ne pas laisser le choix aux coachs. A moi de devenir le meilleur pour jouer le plus possible. Il y a l'opportunité qu'offre la coupe du monde. A moi de marquer un maximum de points durant cette période."

Pierre Reynaud qui reste à l'USAP tout comme le pilier Kevin Tougne. Dans le même temps, Sadek Deghmache, Quentin Walcker et Pierre Lucas ont signé leur premier contrat pro. Cinq champions de France espoirs 2017 qui vont tenter de se faire une (grosse) place dans l'effectif usapiste la saison prochaine.

Un rêve d'enfant

Pierre Reynaud, fan de l'USAP de la première heure - Aucun(e)
Pierre Reynaud, fan de l'USAP de la première heure