Rugby

USAP : le week-end fou de Lucas Bachelier

Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon lundi 9 mars 2015 à 20:03

Lucas Bachelier, troisième ligne de l'USAP
Lucas Bachelier, troisième ligne de l'USAP © ZEBULON NOG

Il est venu, il a vu et il a vaincu. Le Catalan de 19 ans a disputé à Béziers son premier match avec les Pros de l'USAP. Pas le temps de savourer plus que ça et le voilà reparti en équipe de France des moins de 20 ans dont il est le capitaine. Lucas Bachelier en voit de toutes les couleurs... tout en gardant les pieds sur terre.

"J'ai vite tourné la page, dès dimanche soir en faisant mes valises, je suis passé à autre chose ". Lucas Bachelier pouvait-il imaginer que tout s'accélèrerait à ce point ? Lui, le valeureux capitaine des moins de 20 ans n'avait jamais joué un match pro, à l'inverse de plusieurs bleuets. C'est désormais chose faite et il n'est pas prêt d'oublier ce moment. Le jeune catalan a été lâché dans l'arène de Béziers, au milieu de 11.000 personnes, dans une ambiance de feu pour un match très important pour l'USAP . Les conditions étaient posées, il a savouré mais son esprit est à nouveau tourné vers les bleus. En ce moment  à Marcoussis avant de partir pour l'Italie, ça bouge pour Lucas Bachelier.

Meilleur plaqueur du match

"Ca a été vraiment chargé en émotion. C'était ma première semaine d'entraînement avec les professionnels et dans la foulée mon premier match, en plus pour le derby à Béziers ". Aux côtés de ses co-équipiers espoirs : Alan Brazo et Nicolas Rabat, Lucas Bachelier a fait son match... un très bon match. Pour une première, il ressort meilleur plaqueur de la rencontre (dix-sept plaquages). "Je retiens surtout l'image de la victoire quand toute l'équipe était à terre, vidée mais heureuse d'avoir gagné ce match. Les supporters nous ont aidés, surtout en fin de match quand on défendait cette longue séquence. On entendait tous les supporters derrière nous et on n'a pas lâché. Sur ma prestation, les coachs avaient l'air satisfaits. J'étais satisfait dans l'ensemble mais je vais essayer de récupérer la vidéo du match car il y a encore beaucoup de points à travailler ".

Lucas Bachelier aux côtés du capitaine de l'USAP Guillaume Vilaceca - Aucun(e)
Lucas Bachelier aux côtés du capitaine de l'USAP Guillaume Vilaceca
L'USAP a encore lancé un jeune dans le grand bain et encore un besogneux. "C'est un bosseur et un grand taiseux " dit de lui l'entraineur Grégory Patat. A un poste où la concurrence est rude à l'USAP, il n'avait pas encore eu sa chance. Beaucoup de supporters catalans l'ont en fait découvert sous un autre maillot : le bleu. Depuis le début du tournoi, Lucas Bachelier et le meneur de cette belle équipe de France, celle qui produit du jeu et qui ose. Il apprend à passer de la sélection au club : "Ca fait beaucoup d'un coup pour moi mais ce ne sont que des bonnes expériences donc j'essaye d'en tirer le maximum aussi bien en équipe de France qu'en club ".

"Il a beaucoup de maturité pour son âge" Grégory Patat - entraîneur des avants de l'USAP****

Grégory Patat : \"il est charismatique, il parle juste\"

Avant de gagner du temps de jeu avec l'USAP, il doit conduire les Bleuets vers la victoire dans le Tournoi. Les Français sont au coude à coude avec l'Irlande et l'Angleterre pour la victoire finale. Il faudra faire le plein de points vendredi en italie avant de disputer une probable finale chez les Anglais : "on a un groupe remanié pour aller en Italie, on ne peut plus décrocher le grand chelem mais on va tout faire pour gagner le tournoi ". L'USAP toujours privée de plusieurs troisième ligne pour le déplacement à Massy a tenté de conserver Lucas Bachelier mais sans trop insister histoire de ne pas priver le jeune Catalan d'une marseillaise... mais on le reverra très vite avec du sang et or sur les épaules.

Lucas Bachelier : "Je retiens l'image de la victoire quand toute l'équipe était à terre, vidée mais heureuse"

Partager sur :