Rugby

Top 14 (J5) - La Section paloise se rassure au Hameau face au Stade Français

Par Alexandre Vau, France Bleu Béarn samedi 17 septembre 2016 à 22:40

La Section Paloise signe une belle victoire face au Stade Français
La Section Paloise signe une belle victoire face au Stade Français © Maxppp - Le Deodic David

On avait peur mais ils l'ont fait ! La Section paloise qui ne comptait qu'une victoire à domicile en quatre matchs de Top 14 a dominé le Stade Français 23 à 6 ce samedi. Pas de bonus mais un ouf de soulagement avant d'aller à Grenoble

Tout le monde les attendait, et ils ont répondu présent. Dès la 10e minute, Conrad Smith prend de vitesse Geoffrey Doumayrou suite à un très bon coup de pied de Louis Dupichot. Le Néo Zélandais n'a plus qu'à aplatir dans l'en but. Essai transformé par Colin Slade après arbitrage vidéo demandé par Romain Poite : 7-0 à la 11e minute de jeu. Le travail paye. Simon Mannix peut commencer à se rassurer.

Simon Mannix réagit avant le match Section Paloise / Stade Français, et parle du travail énorme effectué lors des entraînements

Les joueurs de la Section paloise à l'échauffement au Hameau avant de jouer le Stade Français samedi. - Radio France
Les joueurs de la Section paloise à l'échauffement au Hameau avant de jouer le Stade Français samedi. © Radio France - Alexandre Vau

Paris a tenté de revenir

C'est sur une faute évitable de Sylvain Charlet, qui tire le maillot de François Van Der Merwe, que les Parisiens reviennent dans le match. Pénalité accordée qui permet à Meyer Bosman d'ouvrir le compteur parisien : 7-3 à la 18e minute. Après un temps de jeu un peu plus faible, c'est le carton jaune qui est sorti à la 24e minute contre Jono Ross, qui a fait un très mauvais placage en l'air sans ballon. Les Parisiens se retrouvent à 14 contre 15 mais dominent la mêlée. Ils trouvent des trous dans la défense béarnaise et obtiennent une pénalité à la 38e minute, qui les ferait revenir à un point de la Section paloise. Mais Meyer Bossman manque la cible. Quelques instants plus tard, c'est Paris qui se retrouve pénalisé, à cause d'un mauvais geste sur un joueur palois au sol. Colin Slade trouve la touche, un maul se forme, et... pénalité pour Pau. Sur la sirène, l'ouvreur palois creuse l'avantage : 10-3.

Paris peut revenir à un point avant la mi-temps mais Meyer Bosman manque la pénalité !"

Seconde période maîtrisée...

Après quelques en-avants, Julien Tomas offre un ballon magnifique à Conrad Smith qui est reprit à quelques millimètres de la ligne. Il trouve alors Steffon Armitage qui inscrit l'essai de l'espoir : plus qu'un et c'est le bonus offensif. Transformation réussie pour Slade et 17-3 à la 45e minute de jeu. Ce n'est pas la pénalité de Meyer Bosman qui va entacher l'engouement des Verts et Blancs qui ne mènent plus que 17-6 à la 49e minute. Colin Slade répond à son homologue en passant une nouvelle pénalité pour Pau à la 52e minute : 20 à 6, on croit en l'essai du bonus.

Les Palois s'imposent finalement 23 à 6 et loupent le bonus offensif après avoir eu quatre balles de matchs.  - Radio France
Les Palois s'imposent finalement 23 à 6 et loupent le bonus offensif après avoir eu quatre balles de matchs. © Radio France - Alexandre Vau

...Mais fin de match engagée

Côté Parisien, Alipate Ratini se fait mal à la cheville à la 55e minute. Il est remplacé par Julien Arias. Beaucoup d'engagement de la part des deux équipes qui proposent du jeu comme avec cette mêlée parfaite à la 59e minute qui permet à Julien Dupuy de prendre le ballon mais ça ne donnera rien. Une nouvelle action se dessine à la 61e minute. L'essai n'est pas loin avec une interception paloise magnifique mais il ne va pas au bout à cause d'un ballon mal contrôlé. Pas grave. Colin Slade est en réussite, 100% de réussite samedi. Il passe une nouvelle pénalité à la 66e minute. 23-6 pour Pau. Le score ne bougera plus.

Et le point de bonus ?

Quel jeu de la part de Steffon Armitage ! Après s'être échappé à la 71e minute mais stoppé sur la ligne des 30 mètres, il est porteur du ballon dans un maul intervenu à la 75e. Malheureusement poussé en touche, cette action n'ira pas au bout. On retrouve Armitage après un nouveau carton jaune pour Paris à la 78e. La Section Paloise est de nouveau en supériorité numérique et l'ancien Toulonnais se retrouve dans une belle position en sortant un ballon de la mêlée sur la sirène. Ballon finalement récupéré et tapé en touche par Paris. Pas de bonus donc, mais un joli 23 à 6 qui regonfle l’ego des Béarnais avant un déplacement important à Grenoble samedi prochain.

A LIRE AUSSI :

Partager sur :