Rugby

VIDEOS | Haka : il y a celui des All Blacks ... et les autres

Par Yves Maugue, France Bleu Isère et France Bleu jeudi 24 septembre 2015 à 12:21 Mis à jour le vendredi 9 octobre 2015 à 17:56

Le Haka néo-zélandais dimanche contre l'Argentine.
Le Haka néo-zélandais dimanche contre l'Argentine. © Max PPP

Le haka fera encore monter la température ce vendredi soir avant Nouvelle-Zélande / Tonga (21 heures). Mais les Blacks ne sont pas les seuls dans cette Coupe du monde à sacrifier à cette tradition. Petit tour d'horizon en images.

La célèbre danse guerrière de la culture maori fait partie de la légende des All Blacks. Il existe d'ailleurs plusieurs versions du haka : le "Ka Mate" qui est le plus utilisé mais également le "Kapa O Pongo" plus guerrier et violent dans sa gestuelle avec notamment le dernier geste qui mime l'égorgement. Le haka des Blacks constitue à chaque fois un moment fort de l'avant-match des Néo-Zélandais et ce sera encore le cas ce jeudi soir à l'occasion de la rencontre face à la Namibie. Mais, depuis le début de la Coupe du monde, vous avez peut-être découvert d'autres hakas effectués par les îles du Pacifique engagées dans la compétition : Fidji, Tonga et Samoa. En voici un florilège.

Le plus connu

C'est bien sûr celui des Néo-Zélandais. Lors de leur entrée dans la Coupe du monde dimanche face à l'Argentine, les Blacks ont choisi la version la plus traditionnelle, le "Ka Mate" en se plaçant en triangle derrière leur capitaine Ritchie McCaw.

Le plus... musical

Le Haka des Samoa est bien une danse, mais une danse chantée par les joueurs. Il s'appelle le "Siva Tau" et les Samoans en ont donné un bel exemple dimanche, juste avant leur match contre les Etats-Unis.

Le plus explicite

C'est le "Sipi Tau" ou le "Kailao". Le haka des îles Tonga est clair. Il s'agit de partir à la bataille. Apparemment, cela n'a pas suffi à impressionner les géorgiens samedi puisque les Tonga, qui avaient battu le XV de France il y a quatre ans, se sont inclinés d'entrée face aux équipiers de Mamuka Gorgodze.

Le moins respecté

C'est l'un des couacs du début de la Coupe du monde. Lors du match d'ouverture Angleterre-Fidji, le public anglais du stade de Twickenham a recouvert de ses chants le haka des Fidji, le "Cibi", spécifique par sa présentation en arc de cercle. 

Le plus légendaire de l'histoire de la Coupe du monde de rugby

Ce jour là, on a sans doute atteint le sommet de l'intensité lors d'un haka. En quart de finale de la Coupe du monde à Cardiff, les deux équipes n'étaient séparées que par quelques mètres lors du haka effectué par les Blacks. A l'arrivée, c'est l'équipe de France qui l'avait emporté.

Notre dossier Coupe du monde de rugby 2015