Rugby

VIDEO - Ian Madigan : "L'UBB peut aller en quart de finale de la Champions Cup"

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde lundi 10 octobre 2016 à 20:23

L'ouvreur de l'UBB a passé une heure dans les studios de France Bleu Gironde
L'ouvreur de l'UBB a passé une heure dans les studios de France Bleu Gironde © Radio France - Olivier Uguen

L'ouvreur irlandais était notre invité ce lundi. Selon lui, l'Union Bordeaux-Bègles, qui reçoit dimanche la province de l'Ulster, a les moyens de sortir de sa poule. Il a également laissé entendre qu'il avait peu de chances de disputer la tournée de novembre avec son équipe nationale.

Après une journée vendanges passée avec ses coéquipiers dans les Côtes de Bourg, Ian Madigan a participé pour la première fois à la Mêlée du lundi. Il est revenu sur le début de saison d'une Union qu'il compte bien aider "à rester dans les cinq premiers du Top 14".

Un championnat qu'il découvre et qu'il estime "très dense" notamment en raison des enjeux économiques et des relégations, contrairement à ce qui se passe dans le Pro 12 où il évoluait sous le maillot du Leinster.

Il s'est félicité de son adaptation au jeu de mouvement pratiqué par l'UBB, de son entente avec son compère de la charnière Baptiste Serin et de son efficacité au pied. Mais il reconnaît être encore en phase de réglages avec le souci de ne pas déséquilibrer l'équipe. En attend de se lâcher un peu plus dans ses prises d'initiative. "Contre Lyon, ça a été un bon match pour moi et pour l'équipe, ça a marché entre nous. Contre Pau en revanche, j'ai surjoué. C'est important pour moi de pouvoir compter sur les autres. J'apprends tout le temps. Aujourd'hui je pense être à 80% et j'espère que ce weekend face à l'Ulster, ce sera 100%"

"Je pense rester ici en novembre"

L'ouvreur entame une semaine qui lui tient à cœur car dimanche, il retrouvera les Irlandais de l'Ulster, qu'il a affronté à maintes reprises et dont il se méfie. Mais il répète que l'Union n'a pas le choix et qu'elle doit remporter ce premier match à Chaban-Delmas pour garder intactes ses chances de qualification pour les quarts de finale. "C'est possible mais c'est important de gagner les trois matches à domicile. Après, il faut des points de bonus à Exeter, Clermont ou en Ulster. Je pense que 14 points peuvent permettre de sortir du groupe. C'est important de gagner le premier match face à l'Ulster."

Ian Madigan s'attend en tous cas à une belle fête. L'ambiance de Chaban, qu'il a découvert avec le Leinster lors d'une demi-finale européenne face à Clermont en 2012, ainsi que celle que mettront les 3000 supporters de l'Ulster promettent un sacré après-midi de rugby. "Les supporters ici, c'est super, il y a au moins 20 000 personnes à chaque fois à Chaban. Ils arrivent une heure avant, et restent une heure après. En Irlande, 5 minutes après, tout le monde est parti au pub."

Enfin, l'ouvreur est revenu sur son dilemme au sujet de la sélection irlandaise. Malgré ses 31 capes, son exil en Gironde complique forcément sa situation. "C'est compliqué parce qu'il y a beaucoup de camps d'entraînements en Irlande et c'est difficile pour moi de voyager. J'ai parlé avec Joe Schmidt. C'est important pour moi de jouer pour mon pays mais le plus important c'est mon club. Je pense rester ici en novembre même si il y a une possibilité pour le match face à l'Australie (ndlr : le 26 novembre) car Bordeaux ne joue pas cette semaine."

Partager sur :