Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

VIDEO - UBB : Baptiste Serin ne se sent "pas du tout installé en équipe de France"

lundi 9 octobre 2017 à 20:24 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde

Le demi de mêlée de l'UBB était l'invité de la Mêlée du lundi, l'émission rugby de France Bleu Gironde. Il est revenu sur le début de saison réussi de l'équipe girondine, sur ses difficultés personnelles à retrouver le rythme du Top 14 et ses espoirs avant la tournée de novembre du XV de France.

Le demi de mêlée international était dans nos studios ce lundi soir.
Le demi de mêlée international était dans nos studios ce lundi soir. © Radio France - Justine Hamon

Un début de saison réussi et un peu surprenant

Deux jours après la victoire (30-27) remportée face à Toulon, Baptiste Serin s'est félicité du bilan comptable d'une UBB qui, avec 22 points au compteur après sept journées et quelques succès marquants face à des gros bras du championnat , n'avait jamais réalisé un aussi bon départ depuis son accession en Top 14. S'il tient à rester prudent, échaudé par ce qui est arrivé à l'Union les saisons précédentes, le numéro 9 s'est déclaré un peu surpris de voir que l'équipe avait aussi rapidement trouvé ses marques malgré le changement d'entraîneurs cet été.

"Ashley-Cooper, un super mec"

La politique de recrutement basée sur des jeunes à fort potentiel et des recrues "estampillées" Pro D2 semble jusqu'ici donner raison aux dirigeants bordelais. Mais Baptiste Serin avoue qu'il s'est tout de même posé des questions après avoir vu partir quelques cadres du vestiaire comme Louis-Benoît Madaule, Ian Madigan ou Adam Ashley-Cooper.

Cap sur les Blacks

Le demi de mêlée a également reconnu qu'il avait mal vécu, à titre personnel, un début de championnat où en raison de la lourde préparation physique imposée aux internationaux, il n'avait pas pu donner sa pleine mesure. Sa saison semble avoir véritablement démarré samedi dernier face au RCT. Baptiste Serin espère maintenant qu'il en tirera les bénéfices, s'il est retenu, lors de la tournée de novembre qui verra le XV de France se mesurer aux champions du monde néo-zélandais. Des Bleus qu'il estime en progrès malgré les trois défaites concédées en juin face à l'Afrique du Sud.