Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

VIDEOS - Elite Féminine : la bande de copines de l'ASB poursuit l'aventure en demies !

-
Par , France Bleu Pays Basque

L'AS Bayonne s'est qualifiée pour les demi-finales de l'Elite Féminine en battant l'ASM Romagnat (21-15) au bout d'un match serré et engagé au stade Pierre-Cacareigt. Les Neskak ne veulent pas écrire le mot fin de leur aventure. Elles affronteront Montpellier, tenante du titre, samedi prochain.

Les Bayonnaises peuvent lever les bras au ciel, elles se qualifient pour les demie-finales de l'Elite Féminine au détriment de Romagnat
Les Bayonnaises peuvent lever les bras au ciel, elles se qualifient pour les demie-finales de l'Elite Féminine au détriment de Romagnat © Radio France - Thibault Vincent

Bayonne, France

Elles l'ont fait ! Deux ans après leur titre en Elite 2 - Armelle-Auclair et la montée, les filles de l'ASB se qualifient pour les demi-finales de l'Elite 1. Elles ont battu l'ASM Romagnat (21-15) dans la douleur, aux termes d'un match engagé et serré, débuté sous le soleil et terminé dans la joie mais sous la pluie. Les Neskak poursuivent leur belle aventure et affronteront Montpellier, tenant du titre, a priori samedi prochain à 14h30 à Blagnac.

"On a rien lâché"

Deuxièmes de leur poule au terme de la saison régulière, les Bayonnaises avaient l'avantage de recevoir ce quart de final devant leur public. Galvanisées par un avant-match prenant, chargé en émotion de l'aveu des joueuses, et par un stade Pierre-Cacareigt plein, elles ont su se tirer du piège auvergnat. "Tout ce qu'on va retenir c'est que c'est fait, lance sourire éclatant Torha Baldé, ça a été hyper dur. On a été opportunistes et surtout on a rien lâché parce que c'était un quart à la maison."

Et c'est vrai que ce fut dur. Poussées par leurs supporters venus en nombre et qui ont rivalisé de chants d'encouragements, les filles de Romagnat sont mieux entrées dans la première mi-temps. Capables d'enchainer les temps de jeu et de confisquer le ballon, ce sont elles qui ouvrent le score (0-3, 4e) et dominent les débats.

Baldé rime avec doublé... et puissance

Bousculées, mais solides défensivement, les Neskak faisaient preuve d'efficacité sur leurs rares occasions, grâce notamment à la puissance de leurs avants dans le sillage de l'omniprésente pilier Torha Baldé, auteur du premier essai en force (7-3, 12e). Dans ce match équilibré, c'est la mêlée bayonnaise, archi dominatrice, qui faisait la différence juste avant la mi-temps (essai de pénalité) et permettait aux bayonnaises de regagner les vestiaires avec  un petit matelas de sérénité (14-3).

Mais comme en première période, les Auvergnates entamaient mieux le retour des vestiaires, confisquaient le ballon et convertissaient une pénalité bien placée en pénaltouche à 5m de la ligne qui faisait mouche (14-10, 43e). Espoir de courte durée pour l'ASM. Les Bayonnaises remettaient la main sur le ballon et à leur tour poussaient Romagnat à la faute. Carton jaune, suivi d'une pénaltouche trouvée à 5m et convertie en 2 temps de jeu, avec une nouvelle fois Torha Baldé, femme du match, à la conclusion en force (21-10). 

Elles écrivent l'histoire du club

On pensait les Bayonnaises à l'abri, c'était sans compter sur l'abnégation des filles des volcans qui n'ont jamais baissé les bras, et relançaient le match après l'heure de jeu en inscrivant l'essai de l'espoir au bout d'une superbe séquence de jeu (21-15, 62e). C'est le moment choisit par les Neskak pour faire parler leur solidarité, dresser un mur en défense, remettre la main sur le ballon et contrôler la fin de rencontre pour laisser éclater leur joie.

Ce qui a fait la différence ? Un supplément d'âme dans cette _"bande de copine"avance la demi-de-mêlée internationale Pauline Bourdon : "c'est la solidarité, l'état d'esprit,_ on voit que dans des moments difficiles on arrive à se souder et créer l'exploit. On écrit la page du club ce soir, c'est vraiment extraordinaire pour tout le monde."

Montpellier en demie à Blagnac

Une histoire qui n'a pas encore trouvé sa fin, même si la demie s'avère autrement plus compliquée. Les Bayonnaises affronteront rien de moins que les Montpellieraines, championnes de France en titre. _"__On s'en fout,_intervient Torha Baldé, on sait juste qu'on est en demie et que l'histoire n'est pas finie. On nous attend jamais là où on se retrouve."

Le match devrait se jouer samedi 11 mai à 14h30 à Blagnac (31). L'autre demie opposera sans surprise le Stade Toulousain, vainqueur de Rennes (22-10), à ses voisines de Blagnac qui ont souffert pour battre Bobigny (20-18).

Choix de la station

France Bleu