Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

VIDÉOS - Les consultants de la Mêlée du lundi débriefent la saison de l'UBB

jeudi 3 mai 2018 à 16:07 Par Arnaud Carré et Olivier Uguen, France Bleu Gironde

Invités régulièrement dans l'émission rugby de France Bleu Gironde, nos spécialistes donnent leur avis sur la saison, plutôt décevante, de l'Union Bordeaux-Bègles en Top 14 et se penchent sur la prochaine qui pourrait réserver de belles surprises au vu du recrutement effectué.

Après avoir réussi la phase aller, l'UBB s'est progressivement éteinte pour échouer une nouvelle fois dans sa quête de phases finales.
Après avoir réussi la phase aller, l'UBB s'est progressivement éteinte pour échouer une nouvelle fois dans sa quête de phases finales. © Radio France - Justine Hamon

Encore raté. Après sept saisons de Top 14, l'UBB n'a toujours pas eu le bonheur de goûter à un match de phases finales. L'exercice 2017-18 avait pourtant bien débuté et avait vu les Girondins, invaincus à domicile, boucler la phase aller en étant dans les clous de la qualification. Mais le départ de Jacques Brunel, les nombreuses blessures et le nombre important de joueurs retenus dans les différentes équipes de France ont déréglé la machine. L'Union Bordeaux-Bègles a perdu de son éclat à partir du mois de janvier pour finalement échouer dans le ventre mou du championnat.

Clément Carpentier : "Encore une année de transition"

En début de saison, le président Laurent Marti n'avait pas annoncé d'objectif précis, expliquant qu'après le départ de Raphaël Ibanez, la reprise en mains par Jacques Brunel et un recrutement qui avait visé de jeunes Français à potentiel, l'Union Bordeaux-Bègles était dans une phase de reconstruction. Clément Carpentier, journaliste à 20 minutes, reconnaît que l'UBB n'était sans doute pas assez outillée pour s'inviter au bal des phases finales.  

Philippe Barbe : "Une saison où on passe un peu à travers"

Habitué du stade Chaban-Delmas, le président du comité Côte d'Argent a, comme beaucoup, cru que l'UBB avait les moyens de rivaliser et d'aller chercher une place de barragiste. Avant, selon lui, d'affronter beaucoup trop de vents contraires pour mener le navire girondin à bon port. Un échec qu'il estime conjoncturel et non pas structurel. 

Stephan Pomarède : "Les grosses équipes ont des machines"

Si elle a sans doute des circonstances atténuantes, l'UBB a une nouvelle fois connu un gros passage à vide au cœur de l'hiver. Ce n'est pas la première fois que ça lui arrive. A cette période, son jeu de mouvement perd en efficacité au contraire des grosses cylindrées qui, selon l'ancien arbitre de Top 14, possèdent des gabarits qui leur permettent une meilleure continuité dans les résultats. 

Yves Apriou : "Une ligne de trois-quarts assez exceptionnelle"

Un manque qui n'a bien sûr pas échappé au staff et au président d'un club qui a décidé de passer à l'offensive sur le marché des transferts. La saison prochaine, l'UBB pourra compter sur Radradra, Tamanivalu, Tilsley ou encore Seuteni. Des joueurs qui, sur le papier et associés aux Serin, Lesgourgues ou encore Jalibert, doivent lui faire passer un cap. A condition, prévient l'ancien entraîneur de Bègles, que la mayonnaise prenne.