Rugby

VIDEOS | Voici les premières stars de la coupe du monde de rugby

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde, France Bleu Isère et France Bleu lundi 21 septembre 2015 à 18:06

Nemani Nadolo, l'ailier des îles Fidji, face aux anglais.
Nemani Nadolo, l'ailier des îles Fidji, face aux anglais. © Max PPP

Ils ont déjà impressionné au cours du premier week-end de la Coupe du monde de rugby. Ils sont anglais, fidjien, néo-zélandais, géorgien ou japonais. Voici notre palmarès des premières stars du mondial anglais.

1 | Nemani Nadolo (Fidji)

Il a des faux airs de Jonah Lomu et marque ses adversaires au fer rouge. L'ailier de la province néo-zélandaise des Crusaders mesure 1m96, percute, court comme un lapin et se permet même de taper les pénalités de son équipe. Nemani Nadolo est en pleine forme. Il s'était déjà montré impressionnant cette saison lors du Super 15, le championnat de l'hémisphère sud. Il avait ainsi marqué 7 essais lors de ses cinq derniers matches dans cette compétition.

2 | Mike Brown (Angleterre)

Il a enflammé le stade de Twickenham vendredi soir pour l'entrée en lice du XV de la Rose face aux Fidji. L'arrière anglais Mike Brown a marqué deux essais. Il est aussi le joueur qui a parcouru le plus de distance balle en main avec 191 mètres lors de cette première rencontre. 

►►►Revivez en images le face à face Brown - Nadolo :

3 | Ayumu Goromaru (Japon)

A 29 ans, ce n'est pas un petit nouveau sur la scène internationale puisqu'il a débuté avec Cherry Blossoms il y a dix ans, lancé alors par un entraîneur français, Jean-Pierre Elissalde. Mais samedi, il a été décisif lors de la victoire historique des Japonais face à l'Afrique du Sud. Ayumu Goromaru a marqué 24 des 34 points de la victoire japonaise. Il a surtout été éblouissant en relançant totalement le match à la 69ème minute. Une action magnifique, d'une vitesse incroyable, telle un éclair au cœur de la défense des Springboks battue et médusée.  

4 | Sonny Bill Williams

C'est le roi incontesté des off-loads, ces fameuses passes après contact qui déstabilisent les défenses adverses. Simple remplaçant au coup d'envoi du match entre la Nouvelle-Zélande et l'Argentine, Sonny Bill Williams a changé la face de la rencontre lors de son entrée sur la pelouse de Wembley. Il a remis son équipe dans le sens de la marche, lui permettant de s'éviter un fin de rencontre piégeuse.

5 | Mamuka Gorgodze

La performance est à noter, Mamuka Gorgodze a signé la bagatelle de 27 placages lors du match de la Géorgie face au Tonga. Le capitaine géorgien, habituel troisième ligne de l'équipe de Toulon, a également marqué un essai déterminant dans la victoire de sa sélection. Gorgodze, surnommé "Gorgodzila", est loin d'être un inconnu. Mais il a d'ores et déjà démontré qu'à 31 ans, il souhaitait imprimer sa marque sur cette Coupe du monde.

Notre dossier Coupe du monde de rugby 2015