Rugby

Wesley Fofana : "On a envie de respecter cette équipe roumaine"

Par Yves Maugue et Arnaud Carré, France Bleu Gironde, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu lundi 21 septembre 2015 à 16:41

Wesley Fofana contre l'Angleterre le 22 août dernier
Wesley Fofana contre l'Angleterre le 22 août dernier © Max PPP

Ménagé samedi en raison d'une douleur à la cuisse, Wesley Fofana fera son retour avec le XV de France mercredi soir face à la Roumanie. Le centre de Clermont ne veut pas griller les étapes et se méfie d'une rencontre annoncée comme déséquilibrée. Interview.

France Bleu : Comment avez-vous vécu ce premier match du XV de France contre l'Italie ?_

Wesley Fofana_ : J'aurais bien sûr préféré jouer cette rencontre et participer à la victoire. Il y a un petit sentiment de frustration mais c'est mieux de ne pas prendre de risque donc j'ai bien compris la décision de Philippe Saint-André.

Vous n'êtes pas dans la situation des autres "remplaçants". Vous faites votre entrée dans la compétition en pensant déjà à l'Irlande ?

Je dirais que l'objectif c'est plutôt la Roumanie. On a envie de respecter cette équipe et de faire un super match ensemble. En faisant un grand match collectif, les individualités ressortiront forcément.

On est plus forts qu'eux mais ils peuvent nous embêter.

La Roumanie, vous en savez quoi ?

On les découvre un peu à la vidéo. Les joueurs roumains ne sont pas très connus. Mais ça reste des joueurs de rugby. La seule différence avec une autre équipe, c'est qu'on ne les connait pas. Il faut qu'on assume notre statut de favori par rapport à cette équipe. On est plus forts qu'eux mais ils peuvent nous embêter si on fait n'importe quoi et qu'on ne reste pas dans notre système de jeu. Il faudra se montrer très appliqués.

Il peut vous arriver la même mésaventure qu'aux Sud-Africains contre le Japon ?

Justement, ça montre à tout le monde qu'un match n'est jamais gagné d'avance. Personne ne misait sur les Japonais. D'ailleurs cette victoire va sans doute les galvaniser pour affronter les Écossais mercredi.

Wesley Fofana : "Le Japon a montré qu'un match n'est jamais gagné d'avance"

► A lire aussi : Du sang neuf pour le XV de France contre la Roumanie

Notre dossier Coupe du monde de rugby 2015