Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

XV de France : l'UBB laisse courir le bruit Brunel

-
Par , France Bleu Gironde

Au lendemain de l'annonce dans les médias d'un probable départ de son manageur Jacque Brunel pour le XV de France, l'Union Bordeaux-Bègles a décidé de rester dans sa bulle. Et de se concentrer sur la venue du Stade rochelais samedi pour le dernier match de l'année.

Jacques Brunel va-t-il tourner le dos à l'UBB de Laurent Marti ?
Jacques Brunel va-t-il tourner le dos à l'UBB de Laurent Marti ? © Radio France - Justine Hamon

Jacques Brunel est arrivé au Matmut Atlantique peu avant 10h ce vendredi et il en est reparti deux heures plus tard, sans mot dire, après avoir dirigé la traditionnelle mise en place d'avant-match.

Il a peut-être été un peu plus bavard avec son groupe et aurait dit à ses joueurs à la fin de l'entraînement, avoir accepté de prendre les rênes du XV de France en cas d'éviction du sélectionneur, ajoutant que rien n'était fait. 

Le manageur, annoncé comme le successeur de Guy Novès, n'est donc pas passé par la case médiatique et c'est l'un de ses adjoints Rory Teague qui est venu répondre aux questions des journalistes. "C'est bon pour Jacques si c'est son choix, a expliqué l'entraîneur des lignes arrières. Nous on continue à travailler. C'est le fait de Jacques. Nous, staff et joueurs, on est focalisé sur le match de La Rochelle. Si tu te concentres sur ce qu'il y a dans les médias, tu passes à côté."

En janvier, si Jacques est parti, on en parlera — Rory Teague, entraîneur des arrières de l'UBB

L'Anglais assure ne pas avoir abordé le sujet avec Jacques Brunel. "On n'en a pas parlé. Juste avant Noël, dans notre situation, le plus important c'est la performance demain soir. En janvier, si Jacques est parti, on en parlera."

Même son de cloche chez les joueurs qui disent ne rien savoir et apprendre les nouvelles via le filtre médiatique. "L'avenir de Jacques ? On ne se pose pas la question, explique le centre Jean-Baptiste Dubié. C'est notre avenir qui nous importe aujourd'hui. Evidemment on en a discuté entre nous mais il y a un rendez-vous important qui nous attend. Dans les têtes, ce n'est pas ce que va faire Jacques Brunel demain, ni dans un mois, ni dans un an, mais ce que va faire l'UBB dès demain."

Jean-Baptiste Dubié et les joueurs assurent n'être au courant de rien.
Jean-Baptiste Dubié et les joueurs assurent n'être au courant de rien. © Radio France - Justine Hamon

Des joueurs qui assurent ne pas être perturbés dans la préparation d'un rendez-vous qui peut conditionner leur deuxième partie de saison. "Pour être honnête, avance le troisième ligne Mahamadou Diaby, on n'a pas le temps cette semaine de se concentrer sur des sujets qui ne nous concernent pas directement. Personne n'est au courant de rien. Je ne suis pas devin. Déjà, je ne sais pas ce qui va se passer et je ne sais pas quelles seront les conséquences de choses qui ne se sont pas encore passées."

Huitième au classement du Top 14 et toujours invaincue à domicile, l'Union Bordeaux-Bègles joue gros samedi (16h) face au leader. Dans la foulée, les joueurs auront quatre jours de vacances. A la reprise, le 28 décembre, les questions qu'ils se posent auront sans doute trouvé des réponses puisque c'est la veille que Bernard Laporte doit communiquer sur la situation du XV de France. 

Des réponses que leur président Laurent Marti, absent de l'entraînement ce vendredi, espère avoir, lui, plus rapidement. Car si Jacques Brunel rejoint les Bleus, il va falloir être réactif.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess