Rugby

XV de France - Blessé face aux Blacks, Marco Tauleigne pourrait manquer trois mois à l'UBB

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde mercredi 15 novembre 2017 à 10:34

Victime d'un coup d'épaule du néo-zélandais Tuipulotu, Marco Tauleigne est victime d'une nouvelle commotion.
Victime d'un coup d'épaule du néo-zélandais Tuipulotu, Marco Tauleigne est victime d'une nouvelle commotion. - © Maxppp

Le premier match de Marco Tauleigne sous le maillot du XV de France (face à la Nouvelle-Zélande B, défaite 28-23) s'est terminé au bout d'un quart d'heure de mardi soir. Le troisième ligne de l'UBB a été victime d'une nouvelle commotion, sa troisième depuis le début de saison.

Il a pris place dans les tribunes pour suivre la fin du match de ses coéquipiers. Quelques minutes plus tôt, après seulement un quart d'heure dans cette rencontre entre France B et Nouvelle-Zélande B ce mardi soir à Lyon, Marco Tauleigne s'était littéralement éteint, victime d'un KO après une charge à l'épaule du deuxième ligne Tuipulotu. L'arbitre de la rencontre, l'Anglais M. Pearce, n'ayant pas demandé la vidéo, le néo-zélandais s'en est sorti sans le moindre carton alors que la faute aurait pu lui valoir le rouge. Marco Tauleigne, lui, a quitté la pelouse une minerve autour du cou, achevant prématurément sa première rencontre sous le maillot du XV de France (le match n'est pas considéré comme un test match et n'offre pas de sélection aux joueurs ayant foulé la pelouse).

Le problème, c'est qu'il s'agit de la troisième commotion subie par le joueur de l'Union Bordeaux-Bègles depuis le début de la saison. Il avait déjà été sonné lors du match à Castres (2ème journée du Top 14) et lors de la rencontre à Oyonnax (6ème journée). Il pourrait donc devoir suivre un repos forcé de trois mois et ne pas jouer avec son club avant la mi-février. Cela lui ferait manquer au moins sept matches de Top 14.

Yann Lesgourgues fait du classique

L'autre joueur de l'UBB présent sur la pelouse de Lyon ce mardi soir, le demi-de-mêlée Yann Lesgourgues, n'a pas créé les différences qu'il sait réaliser sous le maillot de l'UBB. Il a livré une prestation très propre mais pas forcément à même de bouleverser la hiérarchie des "neuf" français où la concurrence est très rude avec les Antoine Dupont, Baptiste Serin, Maxime Machenaud ou encore la montée en puissance de Baptiste Couilloud, très en vue vendredi dernier à Bordeaux avec les Barbarians.

Yann Lesgourgues a dirigé le jeu de ce XV de France B. - Aucun(e)
Yann Lesgourgues a dirigé le jeu de ce XV de France B. - © Maxppp