Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

XV de France : "On est sur la bonne voie" estime Jefferson Poirot

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu Périgord

De nouveau capitaine ce vendredi (21h10) pour le troisième et dernier match de préparation face à l'Italie, le pilier de l'Union Bordeaux-Bègles pense, malgré un dernier match décevant en Ecosse, que les Bleus ont avancé dans leur projet cet été. Interview.

Jefferson Poirot sera capitaine des Bleus pour la deuxième fois de carrière.
Jefferson Poirot sera capitaine des Bleus pour la deuxième fois de carrière. © Maxppp - Maxppp

France Bleu : c'est important de bien finir cette préparation pour la confiance et pour que l'équipe trouve son identité ?

Jefferson Poirot : On a touché du très bon, du pas bon, du bon, du moyen...L'important c'est de bien finir, d'avoir un combiné de tout ce qui a bien marché et surtout d'avoir des certitudes au sortir de ce dernier match pour que sur les trois matches on puisse faire un bilan positif qui nous lance vraiment sur la coupe du monde.

Avez-vous le sentiment d'être dans les temps ?

Je pense qu'on est en progrès par rapport à ce qu'on a vu avant le début de cette préparation. On a plus de certitudes sur notre jeu offensif, on beaucoup de certitudes sur notre défense ce qui est une très bonne chose parce que c'est la base du rugby moderne. On commence à trouver des repères, à avoir de la complicité entre nous et on arrive à se trouver là où on ne se trouvait pas forcément avant. Je pense qu'on est sur la bonne voie.

Guilhem est notre capitaine d'équipe (...) Honnêtement, ce n'est pas du tout une concurrence. C'est très clair pour nous les joueurs, à l'entraînement c'est lui qui fédère autour de lui. Il n'y a aucun souci là dessus.

C'est une fierté d'être à nouveau capitaine de l'équipe de France ?

Oui, c'est une fierté bien sûr, mais c'est aussi de la responsabilité. Ce titre, j'essaie de n'en faire qu'un titre et je le partage beaucoup avec les leaders du groupe. 

Mais Guilhem Guirado reste le capitaine et il n'y a pas de malaise entre vous...

C'est notre capitaine d'équipe. Le staff est aussi en recherche de relais sur ce statut. Il n'était pas sur le match de Nice, il le sera ce weekend donc ce sera un relais entre nous et je pense que c'est une bonne chose. Il y a une coopération. Honnêtement, ce n'est pas du tout une concurrence. C'est très clair pour nous les joueurs, à l'entraînement c'est lui qui fédère autour de lui. Il n'y a aucun souci là dessus.

La liste définitive sera annoncée lundi. Ça amène de la pression ?

Je ne sens pas forcément de pression. Après, il y aura des déçus et c'est assez dur humainement parce qu'on a travaillé à 37 et les 37 ont eu un investissement irréprochable pendant ces deux mois. Le match sera important. IL ne faut pas qu'il y ait de comportements individuels, de comportements qui sortent du cadre, il faut continuer à travailler en équipe. Après, les choix seront faits.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu