Rugby

XV de France : Grosso modo, l'équipe type pour affronter le Canada

Par Yves Maugue, France Bleu Béarn, France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde, France Bleu Isère, France Bleu La Rochelle, France Bleu Pays Basque, France Bleu Périgord, France Bleu Toulouse et France Bleu mardi 29 septembre 2015 à 11:40

Dulin et Grosso hilares en conférence de presse il y a quelques jours.
Dulin et Grosso hilares en conférence de presse il y a quelques jours. © Max PPP

Rémy Grosso, l'appelé de la dernière heure, fera ses débuts en Bleu jeudi soir (21h) à l'occasion du troisième match du XV de France dans cette Coupe du monde. Pour le reste, Philippe Saint-André va tester l'équipe qui devrait débuter contre l'Irlande le 11 octobre.

Les Français vont le répéter jusqu'à jeudi : "On ne se projette pas plus loin que ce match face au Canada". Pour autant, la composition du XV de France livrée ce mardi midi par le sélectionneur national Philippe Saint-André est déjà largement tournée vers le choc a priori décisif face aux Irlandais lors de la dernière rencontre de cette poule D le 11 octobre prochain. Les derniers concernent les ailes. Pour le reste, tout semble désormais figé à l'heure d’affronter le Canada jeudi soir (21 heures) sur la pelouse du stade de Milton Keynes dans la banlieue de Londres.

Des débuts mondiaux pour Rémy Grosso

 Entamer sa carrière internationale en Coupe du monde, ça n'est pas banal. Certes, Rémy Grosso ne fera pas aussi fort de Jean-Marc Doussain, appelé en cours de compétition il y a quatre ans et qui avait signé sa première apparition en Bleu... en finale face à la Nouvelle-Zélande. Mais quand même. L'ailier du Castres Olympique est arrivé la semaine dernière en Angleterre pour pallier la grave blessure de Yoann Huget. Il va avoir sa chance contre les Canadiens. Pour la suite de la compétition, ce sera soit lui, soit Sofiane Guitoune auteur de deux essais contre la Roumanie et qui sera cette fois en tribune. A moins que Brice Dulin ne mette tout le monde d'accord. Le joueur du Racing sera titulaire sur l'autre aile. Il s'agit de donner un peu de repos à Noa Nakaitaci. Dulin devra faire oublier son adaptation ratée au poste d'ailier lors du match de préparation contre l'Angleterre à la mi-août.

La plupart des titulaires contre l'Italie sont reconduits

Cela semble bien être l'ossature de l'équipe de France dans la tête des entraîneurs et du sélectionneur Philippe Saint-André. Onze des quinze titulaires du match d'ouverture contre l'Italie seront de nouveau présents au coup d'envoi jeudi soir sur la pelouse de Milton Keynes. Le pack est ainsi solidement installé. La première ligne Ben Arous-Guirado-Slimani très convaincante il y a dix jours. La deuxième ligne expérimentée Maestri-Papé. Et la troisième ligne où Picamoles est laissé au repos après avoir débuté les deux premiers matches. Mais il reviendra contre l'Irlande. Damien Chouly glisse en troisième ligne centre avec, à ses côtés, le capitaine Thierry Dusautoir. C'est Bernard Le Roux qui en profite pour récupérer le poste de flancker. Derrière, les seuls changements concernent Wesley Fofana qui a gagné sa place contre la Roumanie et qui était blessé lors du premier match. Et les postes d'ailiers dont on a parlé plus haut.

Le match face à la Roumanie n'aura donc pas modifié la hiérarchie. Bernard Le Roux, convaincant dans son abattage, sera cette fois titulaire, mais pour l'Irlande, il sera de nouveau en balance avec Chouly. Et Morgan Parra avait raison de dire que le groupe lui paraissait désormais bloqué. Sébastien Tillous-Borde et Frédéric Michalak débuteront à la charnière.

Voici la composition du XV de France pour affronter le Canada jeudi à Milton Keynes :

La composition du XV de France contre le Canada. - Aucun(e)
La composition du XV de France contre le Canada. - ©FFR

Notre dossier Coupe du monde de rugby 2015

Dossier France Bleu Coupe du monde de rugby 2015 - Radio France
Dossier France Bleu Coupe du monde de rugby 2015 © Radio France - Maxppp