Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Rugby

Tournoi des Six Nations : le XV de France face au défi irlandais

dimanche 10 mars 2019 à 3:06 Par Kevin Boderau, France Bleu

Pour son avant-dernier match du Tournoi des Six Nations, l'équipe de France de rugby se déplace en Irlande ce dimanche après-midi (16h). Dans l'antre de l'Aviva Stadium de Dublin, les joueurs de Jacques Brunel tenteront de ne pas sombrer comme en Angleterre le 10 février.

Malgré une énorme défense, les Irlandais avaient fini par venir à bout des Bleus lors du Tournoi 2018 (13-15)
Malgré une énorme défense, les Irlandais avaient fini par venir à bout des Bleus lors du Tournoi 2018 (13-15) © AFP - CHRISTOPHE SIMON

Ce dimanche après-midi, le XV de France a l'opportunité de confirmer la légère éclaircie entrevu face à l'Écosse (victoire 27-10, le 23 février). Et comme on ne change pas une équipe qui gagne (enfin) le sélectionneur Jacques Brunel reconduit cet après-midi les mêmes titulaires qui se sont imposés sur la pelouse du Stade de France face à au XV du Chardon.

Oui mais voilà, contrairement à l'Écosse, le sélectionneur Irlandais Joe Schmidt va pouvoir aligner la meilleur équipe possible avec notamment sa paire de maîtres à jouer : Conor Murray, le demi de mêlée du Munster (29 ans, 70 sélections), et Jonathan Sexton, l'ouvreur du Leinster (33 ans, 81 sél.). Ils comptabilisent 51 matchs en commun sous le maillot vert. En comparaison la charnière française composée par les deux Toulousains Antoine Dupond et Romain Ntamack connaîtra seulement sa deuxième titularisation.

Un nouveau gros test à six mois de la Coupe du monde

Pour les Bleus, face au tenant du titre, l'affaire à tout de "l'enfer du dimanche". "On sait qu'on n'est pas favoris", a résumé le demi de mêlée Antoine Dupont en ajoutant, "On n'est jamais à l'abri (d'une nouvelle gifle) mais si on ne croit pas en nous, personne ne va y croire pour nous".

Ne pas sombrer comme face à l'Angleterre un mois plus tôt, voilà le premier objectif du XV de France ce dimanche. Pour y croire, les Français peuvent se raccrocher à leur précédent match contre l'Irlande, le premier du sélectionneur Jacques Brunel (03/02/2018), perdu bien après la sirène (15-13) sur un drop sensationnel de Johnny Sexton.

Les Bleus avaient subi, beaucoup défendu, mais sans jamais craquer. "Il y a des matches comme ça où on n'a pas le ballon, on ne fait que plaquer. Mais on prend du plaisir à leur mettre des carreaux", positive à sa façon le deuxième ligne Sébastien Vahaamahina. Des carreaux pour surpasser le trèfle et s'offrir une victoire de référence à six mois de la Coupe du monde ? Réponse à partir de 16h.

  - Visactu
© Visactu