Rugby

XV de France - Médard : "Je pensais être appelé"

Par Frédéric Chapuis, France Bleu Toulouse lundi 21 septembre 2015 à 20:53

Maxime Médard, ailier du Stade Toulousain et du XV de France.
Maxime Médard, ailier du Stade Toulousain et du XV de France. © Radio France - Yves Maug

Maxime Médard, recalé pour la Coupe du monde au profit de Rémy Grosso, après le forfait de Yoann Huget, a fait part de sa déception lundi soir sur France Bleu Toulouse. L'arrière du Stade Toulousain "pensait être appelé" par Philippe Saint-André.

Arrivé en Angleterre dès dimanche, au lendemain du forfait de Yoann Huget pour le reste de la Coupe du monde de rugby, Rémy Grosso commence à prendre ses marques avec le XV de France. L'ailier castrais, qui compte zéro sélection, débarque sur la pointe des pieds. Le sélectionneur, Philippe Saint-André l'a donc préféré à Maxime Médard dont la polyvalence arrière-ailier a joué contre lui. 

Oui, j'attendais le coup de fil du sélectionneur - Maxime Médard, arrière-ailier du Stade Toulousain.

Le joueur du Stade Toulousain, invité dans l'émission "Les Jeux du Stade" sur France Bleu Toulouse, a fait part de sa déception ce lundi. "Honnêtement oui je l'attendais. En premier lieu, j'étais triste pour Yoann. Après c'était un sentiment partagé parce que je pensais être appelé. C'est comme ça, c'est la vie. Ça profite à Rémy donc félicitations à lui. Rémy ressemble plus à Yoann. Moi je suis plus arrière-ailier et c'est vrai que j'ai beaucoup plus joué à l'arrière qu'à l'aile ces derniers temps donc encore une fois, Rémy a été préféré et c'est tant mieux pour lui." 

Maxime Médard pensait "être appelé" pour remplacer Yoann Huget.

Une fois la déception évacuée, Maxime Médard, qui reprend l'entraînement à Toulouse mercredi, se tient prêt au cas où. "Déjà on ne souhaite pas qu'il y ait un blessé, surtout pas un ami comme Yoann. C'était sa première Coupe du monde. Il avait déjà loupé la première et là malheureusement il a été obligé de rentrer. Je suis vraiment triste pour lui. Mais après, oui, on s'attend à tout moment qu'on nous appelle pour rejoindre le groupe France. C'est une compétition à laquelle tous les joueurs de rugby veulent participer. J'étais déjà déçu de ne pas être dans la liste des 31 appelés pour la préparation et donc un peu déçu de ne pas être appelé là. Mais c'est comme ça. Ça fait partie du jeu, comme les blessures. Je pense que je me suis assez pris la tête avec pas mal de choses. Maintenant, j'essaie de prendre du plaisir avec le Stade et après si ça se passe bien, pourquoi ne pas être appelé."

Maxime Médard se tient prêt au cas où.

A LIRE AUSSI :

Après la blessure de Yoann Huget, le Stade Toulousain cherche un joker médical

XV de France : avec du neuf contre la Roumanie mercredi

Notre dossier Coupe du monde de rugby 2015