Rugby

XV de France : Morgan Parra a "l'ambition d'être champion du monde"

Par Yves Maugue et Arnaud Carré, France Bleu Gironde, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu mardi 15 septembre 2015 à 12:22

Morgan Parra, l'un des demis-de-mêlée du XV de France
Morgan Parra, l'un des demis-de-mêlée du XV de France © Radio France - Arnaud Carré

Morgan Parra, l'ouvreur clermontois originaire de Metz, fait partie des joueurs du XV de France déjà présents lors de la finale perdue face aux All Blacks il y a 4 ans. Il s'attend à un premier piège contre l'Italie samedi.

France Bleu : est-ce que l’organisation à l’anglaise vous convient ?_

Morgan Parra :_ c’est vrai qu’il y a un moment de découverte pendant les deux premiers jours. Pour manger, se sentir bien à l’hôtel, reprendre nos routines. On était pendant deux mois à Marcoussis avec nos habitudes. Là c’est un autre cadre. Il faut s’habituer pour le bus, ne pas perdre de gaz quand on va à l’entraînement. Il y a vraiment une routine à prendre.

On peut perdre de l’énergie quand c’est mal organisé ?

Oui et aussi si on se pose beaucoup de questions ou qu’on se prend la tête pour un rien. Mais après les deux premiers jours, ça va rouler.

L’accueil des Anglais a été bon ?

Ils ont la fierté d’être derrière leur équipe et c’est tout à fait normal. Mais ils sont très respectueux envers nous. C’est une très belle organisation, on sent qu’on est passé dans le mode compétition et que c’est un autre standing.

Ça va être un match très dur

Est-ce que la France est prête ?

Mieux que lors du Tournoi déjà. On est mieux physiquement, mieux techniquement. On s’est retrouvé sur des intentions de jeu lors des deux derniers matches. Maintenant il faut mettre tout ça en application. On sait que le premier match est important et qu’il est dur. Une fois qu’on sera bien rentré dans cette compétition, je pense qu’il faut se lâcher complètement.

Les Français doivent-ils redouter l’Italie ?

Bien sûr, il faut en avoir peur. Je pense que l’Italie aujourd’hui va baser tout sur ce match là. Si elle peut faire douter une équipe, je pense qu’elle choisira la nôtre. En plus sur une entame de compétition, ils vont tout donner, ça va être un match très dur.

Les Bleus peuvent-ils faire mieux qu’en 2011 ?

Il faut y aller étape par étape et sortir des poules. Ensuite il y aura ce quart de finale, sans doute face à l’Argentine. Mais le meilleur moyen de se tromper, c’est de voir très loin. Il faut avoir l’ambition d’être champion du monde mais ça passe d’abord par ce match face à l’Italie qui est un gros piège.

L’absence de Sergio Parisse est-elle un vrai manque pour l’Italie ?

Oui mais celui qui va jouer va tout donner face à nous. C’est sûr qu’il est important pour l’Italie mais quand un joueur rentre dans une coupe du monde, il a les crocs et va tout faire pour remplacer Sergio.

Notre dossier Coupe du monde de rugby 2015

Dossier France Bleu Coupe du monde de rugby 2015 - Radio France
Dossier France Bleu Coupe du monde de rugby 2015 © Radio France - Maxppp