Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

XV de France - Nans Ducuing : "Je m'en veux un peu"

dimanche 12 novembre 2017 à 10:39 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde

L'arrière de l'Union Bordeaux-Bègles se souviendra de sa troisième sélection, de la lourde défaite (18-38) concédée face aux All Blacks et de ce ballon relâché qui a coûté un essai. Mais il estime que les Bleus doivent s'appuyer sur une deuxième période où ils ont bousculé les champions du monde.

Nans Ducuing tente d'échapper à la défense néo-zélandaise.
Nans Ducuing tente d'échapper à la défense néo-zélandaise. © Maxppp - Maxppp

France Bleu : Étonné de voir un XV de France aussi absent en première période ?

Nans Ducuing : Étonné, oui, parce que c'était les All Blacks, parce qu'on s'était préparé en conséquence. Malheureusement, on a passé une première mi-temps apathique, à les regarder. On passe à côté. 31 points, ça fait lourd. Heureusement qu'il y a eu une bonne réaction d'orgueil. Mais au final, le score est là et on ne peut pas se contenter de performances comme celles-là.

Le coach vous a mis face à vos responsabilités à la mi-temps ?

Oui et c'était mérité parce qu'on n'y était pas et du coup ça nous a fait du bien. On s'est dit qu'il fallait qu'on se lâche, que nous aussi on joue au rugby. On a vu qu'on était capable de les mettre un peu à mal rien qu'avec de l'envie et de la précision malgré les conditions climatiques difficiles. Je pense que la seconde mi-temps est quand même à notre avantage même si au final le score est lourd et qu'il fait mal.

J'ai en tête ma grosse erreur sur la chandelle qui coûte sept points. Forcément ça fait une belle tâche au tableau.

Votre avis sur votre prestation individuelle ?

J'ai en tête ma grosse erreur sur la chandelle qui coûte sept points. Forcément ça fait une belle tâche au tableau. J'ai essayé de couvrir le terrain du mieux que je pouvais, de relancer les ballons comme j'aime bien faire. Contre les Blacks il faut faire des matches parfaits et j'ai quand même fait une erreur qui coûte cher. Je m'en veux un peu.

Une réaction d'orgueil, ça ne suffit pas...

Un match de rugby c'est 80 minutes, on ne peut pas se contenter d'une mi-temps. En faisant une mi-temps de cet acabit, c'est compliqué d'espérer arracher une victoire.

Nans Ducuing à la lutte avec son vis-à-vis Damian McKenzie. - Maxppp
Nans Ducuing à la lutte avec son vis-à-vis Damian McKenzie. © Maxppp - Maxppp

Vingt points, c'est l'écart entre les deux équipes ?

Ce soir oui. Il n'y a pas photo et là où c'est criant, c'est dans la zone de marque. En seconde mi-temps, ils viennent une fois et ils marquent. Nous on a des touches, un essai refusé mais on a du mal à concrétiser nos actions qui sont malgré tout positives.

Il faut qu'on prenne conscience qu'on a de la qualité dans ce groupe France et qu'on peut faire trembler n'importe qui.

On peut construire sur ce genre de match à double face ?

Je pense que les coaches vont s'appuyer sur les choses qui ont fonctionné et notamment cette deuxième mi-temps. Il faut qu'on prenne conscience qu'on a de la qualité dans ce groupe France et qu'on peut faire trembler n'importe qui. Il y a des choses sur lesquelles on va s'appuyer pour les prochains matches et notamment celui face à l'Afrique du Sud qui arrive bientôt.