Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

XV de France : les Clermontois restent dans l'ambulance

mercredi 13 février 2019 à 17:28 Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne

Trois jours après l'humiliation subie en Angleterre, le sélectionneur Jacques Brunel a décidé ce mercredi de faire confiance au même groupe, parmi lesquels six joueurs de l'ASM, pour préparer la réception de l'Ecosse dans le Tournoi des six nations le 23 février au Stade de France.

Le XV de France en plein doute après l'humiliation subie en Angleterre
Le XV de France en plein doute après l'humiliation subie en Angleterre © Maxppp - Laurent Lairys

Clermont-Ferrand, France

Une désillusion face au Pays-de-Galles suivie d'une humiliation contre l'Angleterre, les quelques espoirs fondés par le XV de France avant le Tournoi des Six Nations ont volé en éclats. Malgré le flot de critiques qui s'est abattu sur les Bleus et leur staff après un Crunch désastreux, Jacques Brunel a décidé... de ne rien changer. Le sélectionneur tricolore a reconduit ce mercredi les mêmes 31 joueurs cabossés et fragilisés. 

Brunel mise sur le sentiment de revanche de son groupe, qui sera réuni ce vendredi à Marcoussis pour préparer la rencontre face à l'Ecosse le 23 février au Stade de France. Sans vouloir noircir le tableau, le spectre d'une Cuillère de bois n'est pas si fantaisiste que ça au vu du niveau de jeu et de son état mental. Le dernier zéro pointé d'un XV de France dans le Tournoi remonte à 1957.  

Dans ce marasme ambiant, six Clermontois sont embarqués sur le bateau ivre tricolore. Seul Wesley Fofana, touché aux adducteurs contre le Pays-de-Galles, n'a pas participé au Waterloo de Twickenham. Tant mieux pour lui, même si'il est évident qu'il a souffert à sa manière en constatant les dégâts. En revanche, Parra, Lopez, Penaud, Vahaamahina et Iturria ont vécu le calvaire londonien. Et contrairement à Bernard Laporte, certains sont même sortis du guet après le match pour exprimer leur dépit, voire leur scepticisme sur le projet de jeu élaboré par le staff de l'équipe de France. 

ASM - UBB samedi

Si le groupe reste inchangé, Jacques Brunel pourrait donner le feu vert à certains sélectionnés de rejoindre leur club ce week-end en raison du retour du Top 14. Mais les Clermontois ne devraient pas être concernés par ce retour temporaire à la maison. C'est donc à la télé qu'ils regarderont leurs copains défier Bordeaux-Bègles (16e journée) ce samedi au stade Marcel-Michelin (14h45). Un match à vivre en intégralité sur France Bleu Pays d'Auvergne

Le groupe France 

Avants : Jefferson Poirot (Bordeaux-Bègles), Dany Priso (La Rochelle), Guilhem Guirado (cap., Toulon), Camille Chat (Racing 92), Pierre Bourgarit (La Rochelle), Uini Atonio (La Rochelle), Demba Bamba (Brive/D2), Dorian Aldegheri (Toulouse), Sébastien Vahaamahina (Clermont), Paul Willemse (Montpellier), Félix Lambey (Lyon), Fabien Sanconnie (Racing 92), Arthur Iturria (Clermont), Yacouba Camara (Montpellier), Wenceslas Lauret (Racing 92), Grégory Alldritt (La Rochelle), Louis Picamoles (Montpellier)  

Arrières : Antoine Dupont (Toulouse), Morgan Parra (Clermont), Baptiste Serin (Bordeaux-Bègles), Anthony Belleau (Toulon), Camille Lopez (Clermont), Romain Ntamack (Toulouse), Mathieu Bastareaud (Toulon), Geoffrey Doumayrou (La Rochelle), Wesley Fofana (Clermont), Gaël Fickou (Stade Français), Yoann Huget (Toulouse), Damian Penaud (Clermont), Maxime Médard (Toulouse), Thomas Ramos (Toulouse)