Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Sport d'hiver - ski - biathlon DOSSIER : Jeux olympiques d'hiver 2018 de PyeongChang

JO 2018 - Après les médailles à PyeongChang, le biathlon fait le plein dans les clubs

dimanche 25 février 2018 à 5:13 Par Bastien Deceuninck, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu Isère

L'Équipe de France de biathlon a égalé son record de médailles lors des JO de PyeongChang. Des performances suivies par des millions de téléspectateurs. Un engouement qui se ressent aussi dans les clubs de ski de fond où les stages de biathlon attirent même les plus jeunes.

Dès l'âge de 8 ans, il est possible de s'initier au biathlon. Des stages qui rencontrent un gros succès
Dès l'âge de 8 ans, il est possible de s'initier au biathlon. Des stages qui rencontrent un gros succès © Radio France - Bastien Deceuninck

Les Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang se sont terminés sur un record de médailles battu par la France avec 15 breloques, dont 5 en biathlon. Un succès qui ne laisse pas indifférent les enfants drômois. Ils étaient nombreux pendant les vacances à participer à des stages de découverte du biathlon, notamment ceux organisés par le club "Vercors ski de fond", à Vassieux-en-Vercors.

Accro au biathlon dès huit ans

Allongé sur le pas de tir à dix mètres de la cible, Maël, 8 ans, cherche la cible dans le viseur de sa carabine, sous l’œil attentif de son moniteur. Après seulement quelques jours de stage, le garçon est déjà "accro" au biathlon : "j'aime bien comme sport et j'adore Martin Fourcade!" Le nom est lâché : pendant deux semaines, tout le groupe a suivi de près les exploits des français en Corée du Sud. "Ils utilisent de vraies carabines alors que nous, c'est de l'air comprimé. Ils font aussi 10, 15 ou 20 kilomètres de ski de fond en même temps. On n'est pas dans la même catégorie!" tempère Marceau, 13 ans. Et même si les champions d'aujourd'hui ont forcément commencé comme eux, "ils devaient être plus forts que les autres dès leur plus jeune âge!"

Effort et concentration

"C'est évident qu'il y a un engouement" explique Vincent Cappoen, le président du Vercors ski de fond. "Ils aiment la complémentarité des deux disciplines. Il y a l'effort avec le ski de fond et la concentration, l'agilité à avoir avec le tir". Sans oublier le côté spectaculaire. "On peut perdre une course avec une seule balle à côté de la cible! Et même si certains ne font pas de résultats suffisants en biathlon, ils continuent souvent avec le seul ski de fond et font de belles carrières."

Les performances des bleus font quand même rêver, notamment Nathan, qui a déjà quelques compétitions à leur actif. _"Je ne fais pas de super résultats pour le moment, mais j'espère qu'un jour je serai aux Jeux. Ça donne envie de gagner des médailles!"  _À 13 ans, ce sera peut-être un peu juste pour les jeux de 2022 à Pékin, mais pourquoi pas en 2026? Ça laisse encore quelques années pour progresser...

  - Visactu
© Visactu