Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Sport d'hiver - ski - biathlon

Bialthon : premier podium de la saison pour Justine Braisaz des Saisies

samedi 8 décembre 2018 à 16:56 Par Nathalie Grynszpan, France Bleu Pays de Savoie

Le début de saison est prometteur pour les biathlètes des Pays de Savoie. Après la 2e place d'Antonin Guigonnat au sprint hommes de Pokljuka vendredi, c'est au tour de Justine Braisaz de monter sur le podium lors du sprint femmes, suivie à la 4e place de Julia Simon des Saisies.

Justine Braisaz des Saisies, 3e du sprint dames de Pokljuka en Slovénie
Justine Braisaz des Saisies, 3e du sprint dames de Pokljuka en Slovénie - -

Les Saisies, Hauteluce, France

C'est un beau début de saison pour les biathlètes des Pays de Savoie sur le circuit de Coupe du monde : après la 2e place d'Antonin Guigonnat de Morzine au sprint hommes vendredi, Justine Braisaz et Julia Simon, toutes deux des Saisies, ont pris les 3e et 4e places du sprint dames de Pokljuka. L'épreuve a été remportée par la Finlandaise Kaisa Makarainen, détentrice du Gros Globe de cristal.  

Justine Braisaz, âgée de 22 ans, a réalisé un beau 10/10 au tir. Elle termine à  42,1 secondes de Makarainen, et signe le 7e podium de sa carrière. L'Italienne Dorothea Wierer a fini 2e à 14,8 secondes et prend du même coup la tête du classement général. Cette performance permet à Justine Braisaz de se rassurer et surtout d'effacer sa 82e place  sur l'épreuve de l'Individuel, jeudi.

"Je suis vraiment contente et ça me fait vraiment plaisir pour le staff aussi parce qu'on tirait la gueule après l'Individuel, a-t-elle déclaré sur la chaîne L'Equipe. J'étais dans un état de colère, j'avais l'impression d'être un agneau entouré de lionnes. On ne prend pas le départ d'une course si on n'a pas en tête de gagner et si on n'a pas le couteau entre les dents. Aujourd'hui, l'état d'esprit n'était pas le même et ça fait toute la différence sur le pas de tir." 

Julia Simon, 22 ans, signe une belle 4e place, son meilleur rang en Coupe du monde, et un 10/10 à la carabine. Les deux Savoyardes sont ainsi très bien positionnées en vue de la poursuite de dimanche. Tout comme Antonin Guigonnat.