Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Sport d'hiver - ski - biathlon DOSSIER : Chaux-Neuve 2018 : la Coupe du monde de combiné nordique en Franche-Comté

Chaux-Neuve 2018 : quasi sans faute pour les Français en saut de qualification

vendredi 19 janvier 2018 à 13:14 Par Florian Cazzola, France Bleu Besançon

Initialement prévu à 12 heures, ce vendredi à Chaux-Neuve, le traditionnel saut de qualification a été avancé d'un heure en raison des conditions météorologiques compliquées. Cinq des six Français engagés, dont Jason Lamy Chappuis, ont réussi à se qualifier en terminant dans les 50 premiers.

Le français Antoine Gérard se classe 36ème du saut de qualification, à Chaux-Neuve. Photo 2017.
Le français Antoine Gérard se classe 36ème du saut de qualification, à Chaux-Neuve. Photo 2017. © Maxppp - Daniel WAMBACH

Chaux-Neuve, France

Les organisateurs de l'étape de coupe du monde de combiné nordique de Chaux-Neuve ont attendu le dernier moment pour prendre la décision. A l'issue de leur réunion matinale, ce vendredi, ils ont décidé d'avancer d'une heure le saut de qualification, en raison du vent et des chutes de neiges annoncées

Jason Lamy Chappuis qualifié dans la douleur

Pour pouvoir s'aligner ce weekend en individuel, les 64 skieurs engagés devaient terminer dans les 50 premiers lors du saut de qualification. Mission accomplie pour les Français. Maxime Laheurte (11e), François Braud (18e), Laurent Muhlethaler (26e), Antoine Gérard (36e) et Jason Lamy Chappuis (46e) n'ont pas tremblé, contrairement à Hugo Buffard, éliminé.

A la différence du Japonais Akito Watabe, troisième du classement général, qui a survolé ce premier saut officiel avec une marque établie à 115 mètres, Jason Lamy Chappuis, le chouchou franc-comtois, n'a pas réellement brillé. Tout juste de retour de blessure, Jason Lamy Chappuis franchi à peine la barre des 100 mètres (100,5 m / 89,5 points). Une marque qu'il a légèrement amélioré en début d'après midi en entrainement (102,5 mètres).

L'épreuve du saut de samedi annulée ?

Le vent ne devrait pas cesser avant dimanche sur le tremplin de Chaux-Neuve. Les rafales ont perturbé le saut de qualification, plusieurs fois interrompu quelques minutes. Les prévisions ne sont guère réjouissantes. Si les conditions météo sont trop compliquées samedi, les organisateurs pourraient prendre la décision d'annuler le saut. Dans ce cas, l'épreuve de qualification, appelée "saut de réserve" serait pris en compte pour la course de ski de fond. Une mauvaise nouvelle pour Jason Lamy Chappuis, vraie coqueluche du public dans le Haut-Doubs, qui s'élancerait dans les dernières positions. 

Jason Lamy Chappuis, vraie coqueluche du public dans le Haut-Doubs, distribue sa photo dédicacée.  - Radio France
Jason Lamy Chappuis, vraie coqueluche du public dans le Haut-Doubs, distribue sa photo dédicacée. © Radio France - Florian Cazzola