Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Sport d'hiver - ski - biathlon DOSSIER : Jeux olympiques d'hiver 2018 de PyeongChang

JO 2018 - La descente messieurs de ski alpin reportée à jeudi

dimanche 11 février 2018 à 8:20 Par Eric Turpin, France Bleu

La descente messieurs de ski alpin a été annulée dimanche à cause du vent sur la piste de Jeongseon. L'épreuve reine des Jeux olympiques de Pyeongchang aura lieu jeudi, a annoncé Fédération internationale de ski.

La descente est reportée à jeudi à 3h du matin (heure française)
La descente est reportée à jeudi à 3h du matin (heure française) © AFP - Kirill Kudryavtsev

Il faudra attendre jeudi pour la descente messieurs de ski alpin aux Jeux Olympiques de Pyeonchang. L'épreuve a été annulée ce dimanche à cause du vent sur la piste de Jeongseon. 

Dès jeudi, le jury de l'épreuve avait annoncé que la descente était menacée dimanche par le vent. Samedi, la météo des Jeux avait prévu pour dimanche "un vent fort soufflant de 50 à 72 km/h".  

La descente messieurs a été reprogrammée jeudi à 3 heures du matin. Elle prend la place du Super G, déplacé au vendredi 16 février à 3 heures du matin également.

Des précédents

Lors des Jeux Olympiques de Vancouver en 2010, sur la piste de Whistler, la descente avait été reportée à plusieurs reprises à cause du mauvais temps.  

Lors des Jeux de Nagano en 1998, sur le site de Hakuba, le brouillard et la neige avaient obligé les organisateurs à repousser de jour en jour l'épreuve reine. Le skieur français Jean-Luc Crétier s'était finalement imposé, alors que le favori autrichien Hermann Maier avait lourdement chuté, mais s'était relevé, ce qui lui avait valu le surnom de "Herminator".