Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Sport d'hiver - ski - biathlon DOSSIER : Jeux olympiques d'hiver 2018 de PyeongChang

JO 2018 - La Jurassienne Anaïs Bescond s'offre la médaille de bronze en biathlon

lundi 12 février 2018 à 11:53 Par Julien Laurent, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Besançon, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Au prix d'une folle remontée, Anaïs Bescond a décroché, ce lundi, la médaille de bronze à l'issue de la Poursuite féminine du biathlon aux JO 2018 de PyeongChang. C'est la première médaille olympique dans la carrière de la Jurassienne, et la deuxième pour la France sur cette olympiade sud coréenne.

  La biathlète jurassienne Anaïs Bescond, médaillée de Bronze au 2018 de PyeongChang (Corée du Sud), ce 12 février !
La biathlète jurassienne Anaïs Bescond, médaillée de Bronze au 2018 de PyeongChang (Corée du Sud), ce 12 février ! © AFP - FRANCK FIFE

Franche-Comté, France

Oubliées ses larmes de déception après ses deux frustrantes 5e places lors de ses premiers JO en 2014 à Sotchi ! Place aux larmes de joie, ce lundi, pour Anaïs Bescond, aux JO 2018 de PyeongChang. A 30 ans, la Jurassienne s'est offert la médaille de Bronze de la Poursuite féminine (10 km) de biathlon, remportée en solitaire par l'Allemande Laura Dahlmeier qui se pare d'or olympique pour la deuxième fois en deux courses en Corée du Sud.

La persévérance a payé

C'est une formidable performance pour Anaïs Bescond qui s'était élancée avec un retard important.  Ce samedi 10 février, elle avait raté son entrée en lice olympique dans l'épreuve du Sprint en signant une décevante 19e place. A 49" du podium. Un retard de 49" reporté au départ de la Poursuite - la course complémentaire du Sprint en biathlon - et, du coup, un challenge qui n'était pas gagné d'avance, d'autant que les conditions de la course, avec un vent aléatoire sur le pas de tir, étaient délicates

Fière de sa course

Mais Anaïs Bescond n'a commis qu'une seule erreur au tir (19/20), soit simplement un petit tour d'anneau de pénalité d'environ 25". Et sa rapidité sur les skis de fond, encore une fois, a ensuite fait le reste ! La Franc-Comtoise a même disputé la 2e place à la Slovaque Anastasiya Kuzmina, dans la dernière ligne droite avant d'être battue d'une courte spatule sur la ligne d'arrivée...

Notamment grâce à un excellent 19/20 au tir, la biathlète jurassienne Anaïs Bescond décroche le bronze olympique à PyeongChang, le 12 février 2018 - AFP
Notamment grâce à un excellent 19/20 au tir, la biathlète jurassienne Anaïs Bescond décroche le bronze olympique à PyeongChang, le 12 février 2018 © AFP - KIRILL KUDRYAVTSEV

C'est lors de la quatrième et ultime - et toujours décisive - session de tir (5/5) qu'elle a validé quasi définitivement sa présence sur le podium final. Anaïs Bescond explique qu'elle a tenté d'oublier au maximum la pression  :  le risque, c'est de se dire "Si je mets la balle, je fais une médaille. Et paf, elle est à côté".

Seulement sa deuxième médaille en individuel au plus haut niveau mondial (JO et championnats du monde)

La native d'Aunay-sur-Odon, dans le Calvados était principalement attendue en relais, une spécialité où elle a obtenu l'essentiel de ses meilleurs résultats en coupe du monde et aux championnats du monde de biathlon. Anaïs Bescond avait malgré tout annoncé la couleur en ne cachant pas ses ambitions de médaille(s) individuelle(s) également lors des ces JO 2018. 

Les parents d'Anaïs Bescond sont venus du Jura pour encourager leur fille à PyeongChang pour cette olympiade 2018 en Corée du Sud - Radio France
Les parents d'Anaïs Bescond sont venus du Jura pour encourager leur fille à PyeongChang pour cette olympiade 2018 en Corée du Sud © Radio France - Richard Vivion

Et c'est devant ses parents et sa meilleure amie notamment - présents à PyeongChang - que la Jurassienne s'est ainsi, symboliquement, offert la première médaille olympique de sa carrière

Christian, le papa d'Anaïs Bescond, est présent avec une partie de la famille à PyeongChang pour cette olympiade 2018 en Corée du Sud - Radio France
Christian, le papa d'Anaïs Bescond, est présent avec une partie de la famille à PyeongChang pour cette olympiade 2018 en Corée du Sud © Radio France - Richard Vivion

Deux ans après avoir décroché sa toute première médaille individuelle - en Argent - en championnats du monde. Et quatre ans après son unique succès en solo sur le circuit de la coupe du monde de biathlon...

La biathlète jurassienne Anaïs Bescond (à droite) manque d'un rien la médaille d'Argent aux JO 2018 de PyeongChang, lors du sprint pour les 2e et 3e places de la Poursuite féminine (12 février) - AFP
La biathlète jurassienne Anaïs Bescond (à droite) manque d'un rien la médaille d'Argent aux JO 2018 de PyeongChang, lors du sprint pour les 2e et 3e places de la Poursuite féminine (12 février) © AFP - JONATHAN NACKSTRAND

Les principales lignes du palmarès d'Anaïs Bescond

Jeux Olympiques

  • Médaille de Bronze (Poursuite) en 2018 à PyeongChang
  • 2 x 5e (Sprint + Individuel/15 km), 10e (Mass Start) et 12e (Poursuite) en 2014 à Sotchi
  • Relais : 6e (Relais Mixte) en 2014

Championnats du Monde

  • Médaille d’Argent (Individuelle/15 km) et 5e (Mass Start) en 2016 à Oslo
  • 7e (Individuelle/15 km) et 9e (Mass Start) en 2015 à Kontiolahti
  • Relais : médaille d’Or (Relais Mixte) en 2016 ; 5 médailles d’Argent (Relais Féminin) en 2011, 2012, 2016 + 2015 (Relais Féminin + Relais Mixte)  

Coupe du Monde

  • 9e du classement général de la saison (2016) ; 12e (2015) ; 14e (2017)
  • 6 podiums individuels, dont 1 victoire (16 janvier 2014, Sprint d’Anterselva)
  • 32 x ’’Top 10’’ individuels (dont 9 x ’’Top 5’’ / dernier en date, janvier 2018 : 5e du Sprint d’Anterselva