Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Sport d'hiver - ski - biathlon DOSSIER : Jeux olympiques d'hiver 2018 de PyeongChang

JO 2018 - Ophélie David "a fait les frais d'un parcours dangereux" pour le directeur du ski freestyle à la FFS

lundi 19 février 2018 à 17:05 Par Julien Morin, France Bleu Isère, France Bleu Nord, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Cruelle déception pour Ophélie David. Ce lundi matin, la doyenne de l'équipe de France olympique s'est gravement blessée à l'entraînement et voit son rêve de décrocher une médaille s'envoler. Le directeur du ski freestyle à la FFS dénonce un parcours "compliqué" et "dangereux".

Fabien Bertrand, le directeur du ski freestyle à la FFS
Fabien Bertrand, le directeur du ski freestyle à la FFS © AFP - Julien Crosnier

France

Victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche, associée à une lésion méniscale du ménisque interne, après une chute à l'entraînement, Ophélie David voit son rêve de médaille olympique s'évanouir. Joint par téléphone, le directeur du ski freestyle à la Fédération française de ski (FFS), Fabien Bertrand, évoque "un parcours compliqué et dangereux".

"Le parcours a été testé par des skieurs d'un plus faible niveau (...) il s'avère dangereux à vitesse des compétiteurs des Jeux olympiques" — Fabien Bertrand, le directeur du ski freestyle à la Fédération française de ski

"Il (le parcours) a été _testé par des skieurs d'un plus faible niveau_, et finalement, il s'avère dangereux à vitesse des compétiteurs des Jeux olympiques. Ophélie en a fait les frais sur une bosse et s'est explosée dans une réception montante". Selon Fabien Bertrand, "plusieurs autres compétiteurs ont subi des chutes" à l'entraînement sur ce parcours.

"Il s'avère qu'à un endroit du parcours il y a deux sauts de suite dangereux à pleine vitesse. Ophélie a bien réceptionné le premier, mais elle n'a pas eu le temps d'absorber le deuxième. Elle s'est envolée et a atterri sur une réception pentue qui l'a arrêté net. Le genou n'a pas tenu". Selon le technicien français, le tracé aurait "normalement été modifié".