Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Sport d'hiver - ski - biathlon

PHOTOS - Un joli doublé français pour la Transju 2018

dimanche 11 février 2018 à 12:42 Par Laurine Benjebria, Julien Laurent et Florian Cazzola, France Bleu Besançon

La Haute-Savoie reine de la 40e Transjurassienne ! Avec les victoires d'Ivan Perrillat Boiteux, chez les hommes, et d'Aurélie Dabudyk, chez les dames, ce dimanche. Cette édition 2018 de la mythique course de ski de fond proposait un parcours inédit : de Bois d'Amont à Chaux Neuve.

Les fondeurs sont partis du Bois d'Amont, pour 59km de parcours jusqu'à Chaux Neuve ce dimanche
Les fondeurs sont partis du Bois d'Amont, pour 59km de parcours jusqu'à Chaux Neuve ce dimanche © Radio France - Florian Cazzola

Chaux-Neuve, France

La ligne d'arrivée de cette 40e Transju a été franchie peu avant midi, ce dimanche. Plus de deux heures après le départ, à Bois d'Amont (Jura), les premiers fondeurs sont arrivés à Chaux-Neuve (Doubs), au pied des tremplins de la coupe du monde de combiné nordique, après 59 km de course et dans des conditions très humides (succession de pluie et de neige).

Victoires françaises, comme de 2013 à 2015

Et sur ce parcours de repli inédit, en raison d'un enneigement insuffisant entre Lamoura et Bois d'Amont et surtout entre Chaux-Neuve et Mouthe - le site d'arrivée historique - c'est un Français qui a remporté cette Transju : Ivan Perrillat Boiteux. Le fondeur haut-savoyard, médaillé de bronze aux JO de Sotchi en 2014 avec le relais français de ski de fond, était déjà monté sur le 3e marche du podium de la Transju l'an dernier.

Côté féminin, c'est aussi une Haut-Savoyarde qui décroche la victoire. Et après 2014 et 2015, c'est même la troisième sacre sur la Transju d'Aurélie Dabudyk qui a franchi la ligne d'arrivée au bout de 2h37. 2e l'an dernier, elle prend par la même occasion sa "revanche" sur la Suédoise Maria Graefnings, la gagnante l'édition 2017 qui termine 2e à son tour cette année...

Classement hommes : 

1 - Le Haut-Savoyard, Ivan PERRILLAT BOITEUX (2h19'42'')
2 - Le Haut-Savoyard, Gérard AGNELLET (à 3'')
3 - Le Norvégien, Anders Nøstdahl GLØERSEN (à 4'')

Le podium masculin de la Transju 2018 (Agnellet / Perrillat-Boiteux / Gloersen, de gauche à droite) - Radio France
Le podium masculin de la Transju 2018 (Agnellet / Perrillat-Boiteux / Gloersen, de gauche à droite) © Radio France - Julien Laurent

Le premier Franc-Comtois du 59 km s'appelle Nicolas Berthet : le Jurassien des Rousses s'est classé 9e, à 3'32'' du vainqueur. Et chez les dames : la meilleure Franc-Comtoise est sur le podium ! Roxanne Lacroix (Bois d'Amont), termine 3e de cette Transju 2018.
 

Classement femmes :
1 - La Haut-Savoyarde, Aurélie DABUDYK (2h37'28'')
2 - La Suédoise, Maria GRAEFNINGS (à 3'34'')
3 - La Jurassienne, Roxane LACROIX (à 4'57'')

Une partie du podium féminin (Dabudyk / Lacroix, de gauche à droite) de la Transju 2018 - Radio France
Une partie du podium féminin (Dabudyk / Lacroix, de gauche à droite) de la Transju 2018 © Radio France - Julien Laurent

Des VIP au départ de la Transju

Il n'y avait pas que des fondeurs professionnels ce dimanche. D'autres champions se sont élancés dans cette Transju. Le cycliste Thibaut Pinot, le pilote de F1 Sébastien Grosjean, le double champion du monde de combiné nordique Sébastien Lacroix ou encore le médaillé olympique de combiné nordique Sylvain Guillaume ont donc pris le départ de ces 59 km de ski de fond.

Les VIP au départ de la Transju - Radio France
Les VIP au départ de la Transju © Radio France - Florian Cazzola

Thibaut Pinot a terminé à la 49e place ce dimanche, au bout de 2h42'05'', soit à 22'23" du vainqueur. Pas mal du tout, pour une première participation à la Transju, que le cycliste haut-saônois pense déjà à refaire dès l'année prochaine !

Thibaut Pinot a franchi la ligne d'arrivée en 48e position - Radio France
Thibaut Pinot a franchi la ligne d'arrivée en 48e position © Radio France - Julien Laurent

Ce samedi, la Transju'Classic - 59 km également - a été remportée par le Jurassien Antoine Auger, qui s'est imposé en 2h56. Chez les dames, la Haut-Savoyarde, Marie Kromer s'est offfert un deuxième succès consécutif (en 3h19'39") après 2017. La meilleure Franc-Comtoise est montée sur la 3e marche du podium : il s'agit de Céline Chopard-Lallier, du Ski Club du Val de Morteau.

Au total, sur l'ensemble des courses du week-end : ils étaient plus de 4.000 inscrits pour cette Transjurassienne, 40e du nom !