Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Sport d'hiver - ski - biathlon

Ski Alpin : Deuxième départ en coupe du Monde à Adelboden pour le Bessard Rémy Falgoux

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Presque un mois après son premier dossard en coupe du Monde à Alta Badia en Italie, le jeune Rémy Falgoux va participer ce samedi au slalom géant à Adelboden en Suisse. Avec l'intention cette fois de terminer sa course.

Rémy Falgoux va prendre le départ du géant à Adelboden
Rémy Falgoux va prendre le départ du géant à Adelboden - ffs

Clermont, Auvergne-Rhône-Alpes, France

_"Il s'était certainement mis beaucoup de pression_, même s'il dit le contraire, quand tu es dans le portillon ça doit faire quelque chose". Vincent Gatignol, le directeur de la station de Super-Besse connait bien Rémy Falgoux, qui est passé il y a quelques jours au pied du Sancy, là où il a descendu ses premières pentes. 

J'étais à Alta Badia, mais comme je lui porte la poisse, je ne vais pas à Adelboden... Jean-Michel Falgoux, directeur de l'école de ski et papa de Rémy

Remplaçant de Steve Missillier à Alta Badia pour son baptême du feu dans le grand cirque blanc, Rémy Falgoux était tombé lors de la première manche. Une faute d'intérieur, et certainement beaucoup de pression pour son premier départ à côtés des Hirscher, Kristoffersen ou Pinturault.

Ce samedi, le jeune skieur de 22 ans, se voit offrir une deuxième chance. Qu'il entend bien saisir. "J'espère pouvoir faire mon ski et passer la ligne d'arrivée" prévient Rémy Falgoux, qui vient de passer la semaine d'entrainement avec le groupe Coupe du Monde. "C'est évidemment très différent de la coupe d'Europe, mais je suis très fier de dire que je viens de Super-Besse, et que je suis arrivé à ce niveau là". S'il reste lucide, le bessard ne s'interdit pas de rêver. "Rentrer dans les 30, et prendre le départ de la seconde manche serait incroyable". Le départ de la première manche sera donné à 10h30 ce samedi matin.

Choix de la station

France Bleu