Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Sport d'hiver - ski - biathlon DOSSIER : Jeux olympiques d'hiver 2018 de PyeongChang

VIDÉOZAP - Les deux Corées main dans la main pour allumer la flamme olympique

vendredi 9 février 2018 à 15:40 Par Magali Fichter, France Bleu

La championne olympique sud-coréenne de patinage artistique, Kim Yu-Na a allumé la flamme olympique, lors de la cérémonie d'ouverture des JO de PyeongChang, ce vendredi. Deux hockeyeuses de l'équipe unie de Corée, l'une du Nord et l'autre du Sud, lui ont passé, ensemble, le dernier relais.

Les deux hockeyeuses coréennes, l'une du Sud et l'autre du Nord, pour le dernier passage de relais de la flamme olympique
Les deux hockeyeuses coréennes, l'une du Sud et l'autre du Nord, pour le dernier passage de relais de la flamme olympique © AFP - Aris Messinis

Pour la cérémonie d'ouverture des JO de PyeongChang, la flamme a été allumée par la championne olympique 2010 de patinage artistique, Kim Yu-Na, mais ce sont deux hockeyeuses de l'équipe unie de Corée, l'une du Nord et l'autre du Sud, qui ont lui ont passé le dernier relais, main dans la main. 

Ces jeux sont marqués par la participation de 22 sportifs de Corée du Nord, qui ont défilé avec les athlètes sud-coréens, et par la poignée de main entre Kim Yo Jong, la soeur du dictateur nord-coréen Kim Jong-Un, et le président sud-coréen Moon Jae-In. Autant de symboles de trêve olympique, sachant que les deux Corées sont techniquement en guerre depuis plus de 60 ans, pour ces JO qui se veulent "les Jeux de la Paix".