Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Jeux Olympiques de Rio 2016

1 an après les Jeux Olympiques de Rio, que sont devenus les sportifs Loirétains ?

-
Par , France Bleu Orléans
Loiret, France

8 sportifs du Loiret étaient du voyage au Brésil l'an dernier. Un seul avait ramené une médaille : le cavalier Mathieu Lemoine avait remporté l'or olympique dans le concours complet par équipe.

Une médaille d'or pour Mathieu Lemoine (poing levé), une quatrième place pour Manon Brunet et un quart de finale pour Christian M'Billi Assomo.
Une médaille d'or pour Mathieu Lemoine (poing levé), une quatrième place pour Manon Brunet et un quart de finale pour Christian M'Billi Assomo. © Radio France - Montage Etienne Escuer

Difficile de qualifier le bilan loirétain à Rio l'année dernière ! Certes, Mathieu Lemoine et les cavaliers français avaient apporté à la France son premier titre olympique, mais le département avait plusieurs chances de médailles. La sabreuse Cécilia Berder, par exemple, ou la judoka Automne Pavia, qui avait remporté le bronze à Londres quatre ans plus tôt, pouvaient légitimement prétendre au podium. En 2012, les Loirétains avaient d'ailleurs ramené 2 médailles (les 2 en bronze, en judo : Automne Pavia et Ugo Legrand).

M'Billi Assomo et Brunet au top

Depuis un an, pour les Loirétains présents à Rio, beaucoup de choses ont changé. Quelques-uns ont changé de dimension et se sont servis des Jeux Olympiques comme un tremplin, à commencer par le boxeur montargois Christian M'Billi Assomo. S'il a échoué en quart en finale des poids moyens, il a tout de même tapé dans l’œil d'un promoteur nord-américain. Le Loirétain est passé professionnel et s'entraîne désormais au Canada. Il réalise de bons débuts : 4 matchs, 4 victoires.

Parmi les révélations également, la sabreuse Manon Brunet, 21 ans, quatrième à Rio. Elle a depuis remporté 2 manches de coupe du monde en individuel, dont une à Orléans en novembre dernier, et une par équipe à New York, avec l'autre Loirétaine Cécilia Berder, qui s'est elle imposée en individuel également lors de l'épreuve nord-américaine cette année. Berder a aussi terminé troisième des derniers Mondiaux.

Mathieu Lemoine a quitté le Loiret

Il y a également ceux qui ont connu une année post-olympique compliquée. Le médaillé d'or Mathieu Lemoine a quitté les écuries Pierre Defrance à Sandillon et s’entraîne désormais dans la Sarthe. Il avait attaqué son ex-employeur aux prud'hommes pour une histoire de primes et de congés non payés.

Karim Laghouag et Mathieu Lemoine, félicités par Pierre Defrance, en août 2016.
Karim Laghouag et Mathieu Lemoine, félicités par Pierre Defrance, en août 2016. © Radio France - Etienne Escuer

En judo, Automne Pavia, qui a donné naissance à une petite fille le mois dernier, est elle aussi partie du Loiret. Elle estime ne plus avoir sa place dans la nouvelle politique de l'USO Judo. Autre départ, celui d'Eli Chavez, la handballeuse espagnole du Fleury Loiret Handball, 9ème de LFH l'année dernière. Elle portera cette saison les couleurs de Nantes.

Le perchiste Stanley Joseph et le golfeur Julien Quesne sont eux toujours licenciés dans le Loiret.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess