Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

15 août : 650 concurrents en nage lors de la traversée de la baie de Saint Jean de Luz

-
Par , France Bleu Pays Basque

Deux girondins et un landais parmi les trois premiers de la traversée de Saint Jean de Luz disputée jeudi matin dans la baie. Les nageurs se sont affrontés depuis la plage de Socoa, coté sud de la baie, jusqu'à la plage de la Digues aux chevaux, coté nord.

L'arrivée de la course de Saint Jean de Luz
L'arrivée de la course de Saint Jean de Luz © Radio France - Jacques Pons

Saint-Jean-de-Luz, France

La traversée de la baie de Saint Jean de Luz remportée par un girondin jeudi matin. Thibaut De Gailande a parcouru les 1600 mètres du parcours en 22 minutes et 14 secondes. 

650 nageurs se sont mesurés entre la plage de Socoa et la plage de la Digue aux chevaux. Une épreuve disputée sous un ciel menaçant et dans une baie agitée. Le vainqueur, Thibaut de Gailande, en a souffert :

Le témoignage de Thibaut De Gailande, premier de la traversée de la baie en ce 15 août

Franck Michaud (du Stade Montois natation) et Xavier Zenoni-Gleize (de Bordeaux) ont achevé la course en deuxième et troisième position. Le premier local de la traversée, Sébastien Froment, de l'Aviron Bayonnais triathlon, a conclut à la quatrième place. La première femme, une junior, Clémentine Marquis-Marcellin (du Hossegor sauvetage côtier), est arrivée quinzième. 

La course de nage libre a attiré beaucoup de concurrents de la région : des girondins, des landais, des béarnais, des rochelais. Il y avait même des cht'is de Calais et des bretons de Lannion !

La diversité des origines des nageurs

Plusieurs nageurs handicapés, mal voyant, unijambiste (voir l'arrivée ci-dessus de Nicolas, un nageur de Briscous) ou paraplégique, ont disputé l'épreuve sportive. Ils ont achevé la traversée sous les vivats admiratifs du public nombreux sur le sable de la Digue aux chevaux.