Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

24 Heures du Mans : Alonso pour partir en beauté

-
Par , France Bleu Maine

Tenant du titre avec Toyota, Fernando Alonso va courir ses dernières 24H du Mans. Il était ce dimanche l'une des vedettes de la première journée du pesage, place de la République.

L'Espagnol Fernando Alonso, tenant du titre avec Toyota, va disputer ses dernières 24H avant son retrait de l'endurance.
L'Espagnol Fernando Alonso, tenant du titre avec Toyota, va disputer ses dernières 24H avant son retrait de l'endurance. © Radio France - Christelle Caillot

Le Mans, France

Il a particulièrement savouré les échanges avec le public lors du pesage, ce dimanche place de la République. Tenant du titre avec Toyota, Fernando Alonso s'apprête à disputer ses deuxièmes et dernières 24 Heures du Mans puisqu'il quittera l'endurance à la fin de la saison, qui s'achèvera sur le circuit de la Sarthe.

Après avoir rempli l'an passé son principal objectif, une victoire au Mans dans la perspective de la triple couronne, le pilote espagnol est apparu détendu à six jours du départ. "La première fois c'est toujours un peu plus difficile parce qu'on découvre les choses. Cette année ce n'est pas plus facile mais c'est différent. C'est maintenant que je peux vivre toute l'émotion, tout le rapport au public".

Objectif podium

Les deux équipages Toyota, seul constructeur présent en LMP1, sont ultra-favoris pour la gagne, sauf accident. "J'espère un autre podium et le championnat est un objectif".

Après quatre victoires sur six possibles depuis le début de la saison, une cinquième place suffirait en fait à Alonso pour être sacré champion du monde avec ses coéquipiers Kazuki Nakajima et Sébastien Buemi.