Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

400 m haies : le jeune Rennais Vincent Coroller sera aux championnats d'Europe d'athlétisme ce lundi

vendredi 3 août 2018 à 19:08 Par Solène de Larquier, France Bleu Armorique

Le jeune Breton Victor Coroller sera sur la piste à Berlin lundi pour le championnat européen d'athlétisme. A 21 ans, il y participe pour la première fois dans la catégorie élite mais il a déjà un beau palmarès junior et a fait ses premiers pas internationaux aux mondiaux de Londres en 2012.

Victor Coroller à l'entrainement au CREPS de Montpellier.
Victor Coroller à l'entrainement au CREPS de Montpellier. - courtoisie de Pascal Martinot Lagarde.

Rennes, France

Les championnats d'Europe en athlétisme commencent ce lundi et durent jusqu'à dimanche prochain à Berlin. Sur les pistes du 400 mètres haies, on pourra voir Victor Coroller, du club Haute-Bretagne Athlétisme. Nous l'avons rencontré chez lui, à Rennes, avant son départ. A 21 ans, c'est sa première participation en compétition européenne élite mais il a déjà un beau palmarès. 

Quelques médailles au compteur même :  troisième aux Jeux olympiques de la jeunesse en 2014, champion d'Europe junior en 2015 et l'an dernier,  Victor Coroller a débuté en élite... aux mondiaux de Londres ! "Magnifique expérience, commencer par les mondiaux, il n'y a rien au dessus à part les jeux olympiques" sourit le jeune Rennais avant de revenir sur le contexte : "Ce n'était pas trop prévu que j'y aille, j'ai fait les minimas un peu au dernier moment quand j'étais au championnat d'Europe espoirs." Le Rennais n'a pas dépassé les demis-finales mais le but était déjà d'atteindre le niveau élite. Une découverte pour le jeune sportif mais aussi pour sa famille : "Mes parents ne sont pas du tout dans le monde du sport, mon frère s'est mis à l'athlétisme il y a deux ans. Ils font tout pour que je réussisse mais on ne parle pas tellement d'athlé à la maison et ce recul c'est ce qui fait aussi notre force.

Cet étudiant en troisième année de gestion suit un emploi du temps chargé :  six à sept entraînements par semaine, sans compter les heures de kiné. Et quand il y a une compétition, tout le monde s'adapte : "ça change un peu les plans de vacances de la famille. Mes parents sont venus avec moi à Londres et ils m'accompagnent à Berlin."  Depuis ses débuts, Victor est suivi par le même coach au club Haute-Bretagne Athlétisme, Marc Reuzé : "On souhaite continuer ensemble" affirme le jeune sportif en ajoutant : "J'aimerais vivre le plus longtemps possible de ma passion, aller aux Jeux Olympiques, faire le plus de sélections possibles et ramener des médailles." L'objectif qu'il s'est fixé pour cette fois-ci, ce sera d'atteindre la finale à Berlin. Ce qui passera par les qualifications ce lundi à 17 heures.