Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

500 Miles d'Indianapolis : le Poitevin Simon Pagenaud écoute "Rocky" avant le départ de la course légendaire

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Un an après sa victoire historique aux 500 Miles d'Indianapolis, le pilote montmorillonnais Simon Pagenaud remet son titre en jeu ce dimanche à 20h30 (heure française) sur le mythique circuit américain où les bolides filent à plus de 360 km/h.

Simon Pagenaud, lors de sa victoire aux 500 Miles d'Indianapolis le 26 mai 2019.
Simon Pagenaud, lors de sa victoire aux 500 Miles d'Indianapolis le 26 mai 2019. © Maxppp - TANNEN MAURY

Avant le départ des 500 Miles d'Indianapolis, et comme avant chaque grande course qu'il dispute, Simon Pagenaud écoute ce dimanche matin la célèbre bande originale de Rocky III. Avec "Eye of the Tiger" de Survivor dans les oreilles, le pilote poitevin va devoir batailler pour défendre sa couronne sur le circuit de l'Indianapolis Motor Speedway. Après avoir été le premier Français à remporter la course légendaire depuis Jules Goux en 1913, l'enfant prodige du pays Montmorillonnais vise un doublé historique. 

"Honnêtement, c'est la course la plus intense qui existe !" 

Alors qu'il avait réalisé la pole position l'an dernier, Simon Pagenaud (Team Penske) ne va s'élancer ce dimanche qu'en 25e position. Au lieu d'être poursuivi comme en 2019, le Frenchy aura cette fois-ci le rôle du "chasseur". "Dès le coup d'envoi, il va falloir être agressif, il faudra absolument que je sois dans les cinq premiers sur les trente derniers tours pour pouvoir jouer la gagne."

"En juillet 2020, j'étais parti dernier à Iowa mais j'avais remporté la course, donc tous les espoirs sont permis !"

"Il faut être à 100% de concentration pendant 500 miles (804 km), à plus de 360 km/h de moyenne, et à quelques centimètres les uns des autres", résume Simon Pagenaud. Après un réveil en musique ce dimanche, le pilote va enchaîner préparation physique et mentale avant d'enfiler sa combinaison et d'aller voir son ingénieux de course. "Je monte alors dans la voiture, c'est mon moment préféré, lorsque je suis vraiment dans ma bulle, je pense aux différents scénarios de course, je fais aussi pas mal d'exercice de respiration pour me calmer."

Une course à huis clos en raison du Covid 

Cette 104e édition des 500 Miles d'Indianapolis se tient en l'absence des 300.000 spectateurs habituels. "C'est comme un stade de foot vide", regrette Simon Pagenaud. "Ça manque de joie, de d'entrain, d'ambiance (...) normalement ici c'est plein à craquer, il y a toujours du monde qui cherche à avoir un autographe ou un selfie et là ça va être calme... On sera concentrés à 100 % sur la voiture".

"C'est la plus grande course du monde"

Privé de public, le Montmorillonnais promet malgré tout de tout donner. "Accrochez-vous bien parce que  je vais attaquer en course !" Lors de son exploit en 2019, le plus dur, raconte-t-il, avait été de trouver un drapeau tricolore dans les rues d'Indianapolis. "Cette fois-ci, j'ai mon drapeau", rassure Simon Pagenaud. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Simon Pagenaud, après son sacre en 2019 sur le circuit des 500 Miles d'Indianapolis.
Simon Pagenaud, après son sacre en 2019 sur le circuit des 500 Miles d'Indianapolis. © Maxppp - EDWIN LOCKE
Choix de la station

À venir dansDanssecondess