Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - 6ème étape du Dakar 2021 : le Haut-Saônois Stéphane Peterhansel en tête du classement général

La première semaine du Dakar 2021 en Arabie-Saoudite se termine sur une touche positive pour le Haut-Saônois Stéphane Peterhansel. Il a pris la 4eme place de la 6ème étape et conserve la tête du classement général.

La première semaine du Dakar 2021 à Djeddah en Arabie-Saoudite est presque un sans-faute pour Vésulien Stéphane Peterhansel : toujours leader après la sixième étape, vendredi 8 janvier 2021. 

"Cinq minutes d'écart, c'est pas grand chose, mais c'est mieux de les avoir en avance!"

Alors que les échecs se multiplient pour le Français Sébastien Loeb, le Franc-Comtois Stéphane Peterhansel (Mini) a pris la 4e place de l'étape, et conserve la tête du classement général. Il a concédé 7 min 34 sec à son illustre coéquipier, Carlos Sainz, et 18 secondes à Nasser Al-Attiyah, son poursuivant le plus direct au classement. 

"Monsieur Dakar", en référence à ses treize victoires dans le rallye-raid, dispose encore d'une confortable avance de 5 min 53 sec sur Al-Attiyah, triple vainqueur de l'épreuve. 

Le coureur semble avoir trouvé une tactique de choc : "avec Edouard Boulanger mon coéquipier, c'est la première grande course que l'on fait ensemble. On a fait très peu d'erreurs de navigation sauf hier où l'on a perdu une dizaine de minutes, on n'a pas endommagé la voiture. C'est une bonne première semaine, c'est pas grand chose cinq minutes d'écart mais mieux de les avoir d'avance que de retard. Le piège pour les pilotes c'est de pas ralentir ce qui laisse peu de temps pour analyser les changements de direction. On en voit pas mal comme Sébastien Loeb qui galèrent, Edouard a la capacité d'analyser rapidement." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess