Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Championnats d'Europe d'athlétisme : Baptiste Mischler, sportif de haut niveau et major de promo

mardi 7 août 2018 à 11:24 Par Luc Dreosto , France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

L'athlétisme alsacien a déjà connu des jours meilleurs. Un seul représentant de la région participe aux championnats d'Europe à Berlin en Allemagne. Baptiste Mischler, 20 ans à peine, s'aligne sur le 1 500 mètres. C'est une première pour le jeune Brumathois, qui brille aussi en école d'ingénieurs.

Baptiste Mischler espère se hisser en finale du 1 500 mètres
Baptiste Mischler espère se hisser en finale du 1 500 mètres © Maxppp -

Brumath, France

En triple saut, Benjamin Compaoré blessé et hors de forme n'a pas fait les minimas et en demi-fond, Sofiane Selmouni a été suspendu un an pour avoir raté trois contrôles anti-dopage. Baptiste Mischler est donc le seul Alsacien sélectionné pour les championnats d'Europe d'athlétisme, qui ont débuté ce lundi à Berlin. Le jeune fondeur de 20 ans a donc tout le poids de l'athlétisme alsacien sur les épaules : "Je me retrouve sous le feu des projecteurs, c'est génial pour moi, se réjouit Baptiste Mischler. Succéder à des têtes d'affiche comme Benjamin Compaoré et Céline Distel, c'est à la fois une fierté et une responsabilité. Je n'ai pas trop de pression, mais envie de bien faire pour tous les Alsaciens".

Aussi brillant sur les pistes qu'à l'école d'ingénieurs

En 2018, Baptiste Mischler a réussi un double exploit. Il s'est qualifié pour ces premiers championnats d'Europe seniors en battant son record sur 1 500 mètres (3'37''17) et en même temps, il a terminé major de sa promo en deuxième année d'école d'ingénieurs (INSA) à Strasbourg, le tout sans aménagement d'horaires, avec environ 30 heures de cours et 20 heures d'entraînement par semaine. "Il y a pas mal de gens assez surpris par mes résultats. C'était pas toujours évident, car il y a des jours où je me couchais entre une heure et deux heures du matin, et le lendemain il fallait aller courir. Mais bon j'ai réussi à faire major de promo, ça fait très plaisir."

Il vise une place en finale

La tâche de Baptiste Mischler s'annonce encore plus compliqué ce mercredi midi. Avec le 15ème temps européen, il va tenter de se qualifier pour la finale du 1500m (12 qualifiés). Son entraîneur depuis une douzaine d'années, Hubert Steinmetz y croit : "C'est un athlète teigneux, sérieux et en plus dans les grandes compétitions, il n'est pas stressé. Au contraire, ça le "dope" un petit peu en quelque sorte. Déjà arriver aux championnats d'Europe c'est une consécration. Maintenant aller en finale, ça serait fabuleux"

Sous les ailes de Mehdi Baala

A Berlin, Baptiste Mischler bénéficie du soutien de Mehdi Baala, le dernier grand athlète alsacien sur 1 500 mètres, qui est désormais directeur de la performance en équipe de France. "_Mehdi Baala, c'était mon idole et ça l'est toujours_, s'enthousiasme le Brumathois. Quand je l'ai vu faire deuxième à Paris en 2003, j'avais 5 ans, je l'ai vu à la télé, je m'en souviens. C'est lui qui m'a donné envie de faire du 1 500 mètres. Donc ça fait bizarre maintenant de lui serrer la main, de lui faire la bise et de discuter avec lui. On se voit tous les jours, ça n'est pas un coach, ce n'est pas son rôle, mais il est beaucoup à l'écoute pour l'accompagnement des athlètes et ça c'est vraiment bien". 

Ces championnats d'Europe représentent une première étape dans la carrière senior de Baptiste Mischler, qui espère poursuivre sa progression et se qualifier pour les Jeux olympiques de 2020 à Tokyo et surtout ceux de 2024 à Paris.