Tous les sports

Athlétisme - Championnats de France en salle : Bordeaux, dernière étape avant Belgrade

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde et France Bleu vendredi 17 février 2017 à 16:45

Christophe Lemaitre et Kevin Mayer en vedette à Bordeaux.
Christophe Lemaitre et Kevin Mayer en vedette à Bordeaux. © Maxppp - MaxPPP

A quinze jours des championnats d'Europe en Serbie, le rendez-vous de ce weekend à Bordeaux va permettre de distribuer les derniers sésames pour les uns, de régler les derniers détails pour les autres. Et au public girondin de constater la bonne santé de l'athlétisme tricolore.

Des six médaillés français à Rio (du jamais vu pour les Bleus depuis 1948), ils ne sont que deux à faire le déplacement. Christophe Lemaitre s'alignera sur le 60m et Kevin Mayer disputera l'heptathlon. Egalement montés sur le podium des JO, le perchiste Renaud Lavillenie et le hurdler Dimitri Bascou, blessés, ont mis un terme à leur saison en salle.

Si l'indoor n'est pas la priorité de tous, il y aura quand même du beau monde au Vélodrome de Bordeaux. Outre Lemaitre et Mayer, les spectateurs pourront suivre Yohann Diniz sur le 5000m marche, l'étoile montante du sprint Floria Gueï, qui a décidé de s’aligner sur 60m, ou encore le duel Kafetien Gomis / Salim Sdiri à la longueur.

Clap de fin pour Ladji Doucouré

L'une des épreuves les plus attendues sera le 60m haies. D'abord pour le duel entre Pascal Martinot-Lagarde et Gardfield Darien qui se tiennent en deux centièmes au bilan annuel. Ensuite parce que Ladji Doucouré tirera sa révérence en terre bordelaise. A 33 ans, le double champion du monde 2005 aura peut-être du mal à se glisser en finale dimanche mais devrait recevoir un accueil chaleureux. Il restera le premier Français à avoir fait tomber la barrière des treize secondes sur 110m haies.

Ces championnats de France seront aussi l'occasion pour les Girondins de briller à domicile. Si le Gujanais Pierre-Ambroise Bosse a fait l'impasse sur la saison en salle, le 800m pourrait sacrer un autre Bordelais, Paul Renaudie, qui vient de réaliser à Metz les minima pour Belgrade.

Paul Renaudie espère faire comme en 2014 : gagner à la maison. - Radio France
Paul Renaudie espère faire comme en 2014 : gagner à la maison. © Radio France - Arnaud Carré

Paul Renaudie : "Je suis en forme, l'objectif c'est de gagner"

Autre chance de médaille, Maroussia Paré. La Talençaise est en forme et vient d'améliorer son record personnel sur 200m. En l'absence de Renaud Lavillenie, le perchiste de Cestas Kevin Menaldo , de nouveau régulier à 5m60, est un candidat naturel au titre qu’il avait remporté en 2014 à Bordeaux. Quatrième au bilan national, la Mérignacaise Amandine Marcou peut également espérer une place sur le podium du 3000m marche.

Enfin, le public pourra découvrir les futurs talents comme les jeunes du Stade Bordelais, l'espoir Etienne Merville (400m) et la junior Solène N'Dama (pentathlon) récemment sacrés champions de France de leur catégorie d'âge.