Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Athlétisme - Euro : le Gujanais Pierre-Ambroise Bosse dernier de la finale

vendredi 15 août 2014 à 20:15 Par Romain Dézèque, France Bleu Gironde

C'est une véritable désillusion pour l'athlète de Gujan-Mestras. Favori de la finale du 800m, il a complètement craqué sur la fin et termine dernier de la course.

Pierre-Ambroise Bosse
Pierre-Ambroise Bosse © MaxPPP

Pierre-Ambroise Bosse avait décidé de prendre les devants, mal lui en a pris. Favori de cette finale, le Gujanais a très rapidement viré en tête de la course et terminait le premier des deux tours de piste en leader, avec un chrono de 50"97. Un choix qui devait lui éviter une course trop tactique avec les Polonais Kszczot et Lewandowski, ses principaux rivaux. Le champion d'Europe espoir accélérait le rythme après le premier tour mais à l'amorce du dernier virage il n'avait plus de forces. Peu à peu dans ce virage, il a vu déboulé ses adversaires avant de sombrer dans la dernière ligne droite et de finir la course dernier. Les Polonais, eux, réalisent un doublé.

"J'ai fait une sorte de tachycardie" — Pierre-Ambroise Bosse

Mais la course s'était peut-être déjà jouée avant. Pierre-Ambroise Bosse a "senti de suite " qu'il ne pourrait pas faire une grande finale. "J'ai eu une sorte de tachycardie avant la course, mon coeur battait très vite. J'ai fait ma flipette en fait. Dès le premier 400m, je me suis senti très mal. C'est comme ça. En sport il y a des hauts et des bas... "

Son premier entraîneur en Gironde, Salvador Carreras était "très déçu ". "Pierre-Ambroise a fait la course qu'il fallait, il devait tenter un coup de poker pour distancer les Polonais. Et à 150m de l'arrivée, il se raidit. C'est dommage. "

Revivez la finale du 800m