Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Athlétisme : Quentin Bigot début ses championnats d'Europe

dimanche 5 août 2018 à 18:34 Par Arthur Blanc, France Bleu Lorraine Nord

Ce lundi 6 août, les championnats d'Europe d'athlétisme débutent à Berlin. Un objectif prioritaire pour le lanceur de marteau mosellan Quentin Bigot, un an après sa 4ème place aux championnats du monde.

Quentin Bigot en 2017 à Londres.
Quentin Bigot en 2017 à Londres. © Maxppp - DIEGO AZUBEL

Metz, France

Il s'est préparé sur ses terres pour les championnats d'Europe d'athlétisme de Berlin. Quentin Bigot a pu profiter, pendant une dizaine de jours, du stade Dezavelle de Metz pour peaufiner les derniers détails. Il arrive donc en Allemagne avec un peu d'ambition, d'autant qu'il a terminé au pied du podium lors des Mondiaux, il n'y a qu'un an. Une performance que le natif d'Hayange tient toutefois à relativiser. "J'avais terminé 4e avec un jet à 77m67 alors que le 7ème avait fait 77m10. A 50cm près, je finissais trois places plus bas."

Ne pas être spectateur"

Depuis, l'année 2018 a été plus compliquée, avec quelques blessures au compteur. Ce qui ne stoppe pas ses ardeurs, même si le plateau va être relevé. "Pour moi les championnats d'Europe, c'est comme les championnats du monde, parce que les meilleurs mondiaux sont européens", explique-t-il. 

Quentin Bigot vise alors au moins l'un des huit tickets distribués ce lundi pour la finale. Au delà, tout est permis... "L'année dernière, j'avais fait quatrième, là j'aimerais bien monter sur le podium. Ça va être la bagarre. Le but est d'être présent le jour J, vivre le concours et ne pas être spectateur."