Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Au skatepark du Havre, une compétition de sport extrême attire 200 compétiteurs

Le Festival international des sports extrêmes (FISE) pose ses valises au Havre ! Jusqu'au dimanche 25, les meilleurs sportifs vont effectuer leurs meilleures figures pour se départager. L'événement est aussi le second round de la coupe de France de BMX, et compte pour les JO de Tokyo.

Entre 180 et 200 participants, de tous âges et venant de différentes villes, donnent leur maximum pendant un week-end de compétition.
Entre 180 et 200 participants, de tous âges et venant de différentes villes, donnent leur maximum pendant un week-end de compétition. © Radio France - Simon de Faucompret

Le Havre, France

Du sport extrême tout le week-end au Havre (Seine-Maritime) ! Démarré vendredi 23 août avec les échauffements, le Festival international des sports extrêmes (FISE) pose ses modules à côté du skatepark havrais, sur le front de mer. BMX, skateboards et trottinettes ... Entre les jeunes amateurs de sensations fortes, les chevronnés et même les membres de l'équipe de France (cette compétition est une deuxième étape de la Coupe de France de BMX), ce sont entre 180 et 200 participants qui sont attendus jusqu'au dimanche 25 août. La remise des prix finale est prévue à 18h. 

Amateurs et pros

Parmi eux, il y a de jeunes ambitieux, comme Tom, 12 ans : "J'ai commencé la trottinette il y a peu, mais apparemment, je me débrouille bien", sourit-il juste après son inscription. En plus du talent et du look, un autre élément est essentiel chez ces amateurs de frissons : le langage ! "J'ai créé une line pour mon premier passage. Et mon best trick, ce sera un front scoot", lance le jeune homme. Comprenez : le parcours est déjà en tête, avec une figure principale qui consiste à faire passer, d'une main, la trottinette derrière soi avant de la récupérer en plein saut.

Juste à côté, il y a aussi des amateurs très confirmés, voire des professionnels ! Entre autres, des membres de l'équipe de France de BMX. Pas étonnant, l'événement a aussi des implications sportives sérieuses : c'est la cinquième étape du FISE Xperience Series 2019, un tour qui se termine à l'automne par Reims. C'est aussi la deuxième étape de la Coupe de France de BMX ...et il est même possible de prendre des points pour les Jeux Olympiques de Tokyo, prévus l'an prochain, dans deux catégories : BMX et skateboard.

Des membres de l'équipe de France de BMX s'entraînent sur les modules, à côté du skatepark havrais. - Radio France
Des membres de l'équipe de France de BMX s'entraînent sur les modules, à côté du skatepark havrais. © Radio France - Simon de Faucompret

Dix ans de figures acrobatiques

Ce grand rendez-vous des meilleurs "riders" de France n'est pas une nouveauté : selon les organisateurs du FISE, cela fait dix ans que chaque été, la compétition anime le skateboard du Havre.

Des acrobaties, des "tricks" parfois risqués ... le spectacle est impressionnant, et attire des dizaines de milliers de personnes chaque année. - Radio France
Des acrobaties, des "tricks" parfois risqués ... le spectacle est impressionnant, et attire des dizaines de milliers de personnes chaque année. © Radio France - Simon de Faucompret

L'an dernier, 40 000 visiteurs étaient venus sur 3 jours ! Et ils en espèrent encore davantage cette année, peut-être 50 000, vu le beau temps annoncé. Adrien, Havrais de 23 ans, avait assisté aux épreuves l'an dernier. Et visiblement, ça lui a assez plu pour qu'il revienne : "Je suis sur ma pause déjeuner, je suis venu voir par curiosité ! Avec tous les talents qui viennent chez nous, ça donne envie", affirme-t-il. "Des gars doués, qui viennent parfois d'autres pays, s'employer au Havre ... C'est cool !"

Le public se compose aussi (et surtout) de parents venus supporter leur progéniture, amatrice de sensations fortes. "Notre petit de douze ans participe pour la sixième fois au FISE", révèlent Christophe et Stéphanie, parents havrais. Pas de stress sur le bord du parc, même si ça reste impressionnant ... et parfois dangereux. "Il a une vis dans la cheville", lâche la maman. Conséquence d'une mauvaise chute, qui n'a pas refroidi notre champion : "Sitôt debout, il est remonté sur le vélo", sourit le papa.

Le programme complet des festivités havraises est à retrouver ici 

Choix de la station

France Bleu