Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Audi fait main basse sur la grille de départ des 24h du Mans

-
Par France Bleu Maine

La firme allemande partira en pole position samedi lors de la 81eme édition des 24H du Mans. Audi a placé ses trois voitures aux trois premières places au terme d'essais pour le moins perturbés.

image par défaut

Le temps établi mercredi soir par Loïc Duval, pilote de l'Audi N°2, n'a pas été battu jeudi. Il faut dire que les deux dernières séances d'essais ont encore été écourtées par de nombreux accidents et neutralisations de course.

Loïc Duval : "C'est toujours mieux de partir devant"

Les Toyota, reléguées à 4 secondes de la meilleure allemande, n'ont jamais pu rivaliser en vitesse pure avec les bolides germaniques. Mais les voitures nippones, moins gourmandes en carburant, ont aussi un réservoir plus important que celui des Audi. Sauf accident, elles passeront donc moins de temps dans les stands, ce qui devrait leur permettre de grapiller des secondes sur leurs adversaires.

Hugues de Chaunac, chargé du développement des Toyota, relativise ces premiers chronos

En LMP2, c'est un joli coup pour Oak Racing, qui décroche la pole. La voiture N°24 de l'écurie mancelle pilotée par Olivier Pla a établi le meilleur temps en toute fin de séance. Elle devance l'ORECA03-Nissan n°26 de G-Drive Racing de moins d'1 seconde.

Une belle récompense pour Oak Racing

Aston Martin s'empare de la catégorie GT. Les Anglaises ont été les plus rapides chez les pro comme chez les amateurs. Elles devancent les Porsche et les Ferrari. A noter que la Corvette de pilote manceau Julien Canal pointe à 6 secondes de l'Aston.  

Des essais perturbés par la pluie et les incidents de course

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu