Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Judo : Audrey Tcheuméo sortie dès son deuxième combat aux championnats du monde de Bakou

Championne du monde en 2011, l'Orléanaise Audrey Tcheuméo ne ramènera pas de médaille de Bakou, en Azerbaïdjan. A la surprise générale, elle a été éliminée sur ippon dès son deuxième combat. "Sa carrière n'est pas finie", rassure son entraîneur Lucie Décosse.

Audrey Tcheuméo ne ramènera pas de médaille de Bakou.
Audrey Tcheuméo ne ramènera pas de médaille de Bakou. © Maxppp - MICHAEL ESDOURRUBAILH

Orléans, France

L'image est forte : Audrey Tcheuméo, prostrée sur le tatami de Bakou, en Azerbaïdjan, pendant 40 minutes, à l'issue d'un combat perdu dès le 3ème tour, dans sa catégorie des moins de 78 kilos, lors des championnats du monde de judo. 

Je n'ai pas les mots pour décrire la tristesse que j'ai..."

La matinée avait pourtant bien débuté pour la pensionnaire de l'USO judo. Après avoir battu la Sénégalaise Bigue N'Diaye en seulement 15 secondes pour son entrée en lice au deuxième tour, Audrey Tcheuméo a largement dominé son combat contre la Russe Aleksandra Babintseva. Mais alors qu'elle n'avait pas été mise une seule fois en danger, elle est tombée sur ippon. Une désillusion terrible, reconnaît-elle : "C'est sûr que je suis très très déçue, je n'ai pas les mots pour décrire la tristesse que j'ai... J'ai encore donné une victoire alors que je menais, c'est très dur à avaler. C'est cruel." Des propos à écouter ici : 

"Je suis passé à côté" - Audrey Tcheuméo

Il y a des saisons où c'est plus compliqué"

Championne du monde en 2011, vice-championne olympique en 2016, Audrey Tcheuméo enregistre là une contre-performance qui interroge - alors même qu'une nouvelle concurrence française est apparue dans sa catégorie en la personne de Madeleine Malonga, qui l’avait d’ailleurs battue en finale des derniers championnats d’Europe à Tel-Aviv en avril dernier…. Pour autant, Lucie Décosse, la coach d’Audrey Tcheuméo, estime que rien n’est fini dans la carrière de sa protégée : "Dire qu'elle est moins forte que les années précédentes, je ne sais pas parce que quand je vois la facilité avec laquelle elle a gagné le Tournoi de Paris l'an passé... Elle a 28 ans, elle a gagné son premier grand titre il y a 7 ans, elle est double médaillée olympique : il y a automatiquement des saisons où c'est compliqué, et où il va falloir réfléchir pour remettre les choses en place et redevenir imbattable, je pense qu'elle en est à ce point-là de sa carrière. Mais ce n'est pas fini..."

"Ce n'est pas fini pour Audrey" - Lucie Décosse

Hélène Receveaux, sa collègue de l'USO judo, a elle aussi échoué dans ces championnats du monde de Bakou - c'était samedi dans sa catégorie des moins de 57 kilos (battue en quarts de finale).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu