Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Avvedeci u giru di Corsica

-
Par , France Bleu RCFM

Le Tour de Corse automobile pourrait disparaître en 2020. La manche française du Championnat du monde des Rallyes ne devrait plus figurer au calendrier WRC selon nos confrères de Corse-Matin. L'épreuve serait remplacée par le Japon et le Kenya.

 Thierry Neuville, gagnant du Tour de Corse 2019
Thierry Neuville, gagnant du Tour de Corse 2019 © Maxppp - maxppp

Corse, France

Depuis 2015 et son retour dans le calendrier mondial, le Tour de Corse avait pris son rythme de croisière. Les pilotes et les constructeurs disaient leur plaisir de rouler sur ce parcours exigeant. Finalement, la caravane du Rallye ne devrait pas revenir de sitôt dans l'ile. Le calendrier de la fédération internationale n’est pas encore validé officiellement, mais vraisemblablement le Japon et le Kenya viendraient remplacer l’épreuve historique insulaire manche française du championnat du monde des rallyes. 

Un faux problème 

Christian Leca membre de l'organisation du Tour de Corse - Radio France
Christian Leca membre de l'organisation du Tour de Corse © Radio France - rcfm

Christian Leca, membre de l'organisation du Tour de Corse : « Deux épreuves sont en balance pour quitter le championnat du monde mais je dirais quand même que la probabilité est importante vu du timing. Si le Tour de Corse était inscrit au calendrier en mars 2020 il nous resterait très peu de temps pour l’organiser. Il faudrait le déplacer en octobre… Aujourd’hui rien n’est sûr. _C’est un problème de promoteur avant tout. Financièrement on aurait pu trouver un accord avec les collectivités_, le promoteur a fait des déclarations intempestives disant qu’il n’aimait pas la Corse, qu’il ne voulait pas venir en Corse, que les hôtels n’étaient pas assez bien, c’est un faux problème, quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage. Le promoteur impose aux organisateurs des critères de sélection, de spéciales, d’horaires, complètement à côté de la plaque. »

Christian Leca membre de l'organisation du Tour de Corse

Le championnat compterait 15 épreuves contre 14 aujourd'hui et donc pas la Corse.